PDC Carouge - Page 14

  • 500ème...

    500.jpg

     

    Oui, hier nous avons publié notre 500ème billet.

    Depuis, 3 ans, nous essayons 2 à 3 fois par semaine de vous intéresser à la vie de notre commune.

    Avec un manque d’objectivité assumé, un poil d’ironie, mais jamais sans respect.

    Nous sommes comme nous sommes et personne n’est obligé de lire nos petits mots.

    Nous pensons que nous avons réussi notre pari.

    Mettre le débat politique sur la place publique.

    Transmettre des informations.

    Et faire sourire.

    L’augmentation des visiteurs, l’importance du nombre des commentaires (probablement dans les 3 blogs les plus commentés de la Tribune de Genève), le prouvent.

    Et tout cas, ce qui est sûr, c’est que nous en stressons quelques uns.

    De toute façon, que cela vous plaise ou non, nous continuons.

  • Quel gâchis...

    cyclotri.jpg

     

    La commune de Carouge arrête sa collaboration avec Partage.

    Le ramassage des ordures dans le Vieux-Carouge est repris par la voirie.

    Cyclotri c’est terminé.

    Les emplois de solidarité vont disparaître.

    Probablement 22 licenciements.

    Un immense gâchis.

    La grève des employés de Partage a précipité le mouvement de retrait des communes.

    Avant Carouge, Onex et la ville de Genève ont également laissé tomber.

    La Conseil administratif va proposer deux postes supplémentaires à la Voirie pour compenser l’arrêt de Partage.

    Nous allons nous y opposer.

    Avant Partage, la commune faisait son travail dans le Vieux-Carouge.

    Si les emplois de solidarité ont été acceptés, c’est parce qu’ils respectaient la loi et ne permettaient pas à la commune de faire des économies.

    De plus, le nombre de postes avaient été augmentés pour faire face à l’entretien de l’espace public de la Tambourine.

    Depuis que le canton a repris cette tache, le nombre d’emploi est resté le même.

     

    Nous avons demandé que la commune reverse une partie de la subvention économisée (420 000 francs) à la banque alimentaire de Partage, qui risque de devoir fermer. Cet activité est essentielle et doit perdurer.

     

    Cet échec doit nous faire réfléchir sur le rôle des emplois de solidarité. Le débat aura lieu au Grand conseil. Le PDC insistera sur le rôle d’insertion social de ses emplois. Nous nous opposerons à leur suppression.

  • Calme plat...

    calme.jpg

     

    Pas la plus petite vaguelette, le plus minuscule Joran, tout est propre en ordre.

    Calme plat sur le front budgétaire.

    Pas d’augmentation du budget et un boni prévu de 56 000 francs.

    Le nombre de postes de travail reste en l’état.

    Le centime ne bouge pas (à 39).

    Bref un copier collé du budget bis 2013.

    Nous allons l’étudier en commission des finances.

    Nous verrons quels amendements apportés.

    Mais nous allons continuer à demander de supprimer la ligne budgétaire concernant le théâtre Alchimic.

    Comme nous l’avions écrit : TOUT CELA POUR CELA.

    Il a fallu que le peuple tire très fort les oreilles du Conseil Administratif pour que ce qui était impossible, le soit le plus naturellement possible.

    La Commune fonctionne.

    Les prestations sont données.

    Franchement, ce psychodrame était vraiment inutile.

  • Nous progressons.

    victoire.jpg

     

    Super heureux.

    Cela n’était pas arrivé depuis des lustres. Le PDC, qui s’effritait à chaque votation, est reparti à la hausse.

    Nous avons passé la barre des 10 % (10.35 %) soit une augmentation par rapport aux élections de 2009 de 1.63%.

    Historique pour nous.

    Nous avons dépassé les Verts.

    Les autres partis qui augmentent leur score sont :

    -         Les Socialistes + 1.18 %

    -         L’UDC  +2.13 %

    -         Le MCG +3.55 %

    Ceux qui perdent :

    -         Le PLR -2.99 %

    -         Alliance de gauche -4.55%

    -         Les Verts -5.6%.

    Les nouveaux partis n’ont pas réussi à se faire une place au soleil.

    -         Les Vert’libéraux : 2.89 % des voix

    -         Les Pirates : 1.87%

    -         Le PBD : 0.48%

    Et très mauvaise nouvelle pour Anastase : Bertrand Buchs a été réélu.

     

    Merci pour votre soutien, pour vos encouragements et pour avoir voté pour les candidats carougeois.

    -         Jean-Philippe Terrier est 10ème

    -         Adriano Piccoli est 12ème

    -         Philippe Massonnet est 22ème

     

    En route pour de nouvelles aventures :

    Nos deux magnifiques candidats Luc Barthassat et Serge Dal Busco seront élus, grâce à vous, dans 5 semaines.

    Cela ne fait pas un pli.

  • Une grande satisfaction...

    crédit.jpg

     

    En réponse à une procédure de consultation portant sur l’avant-projet de révision de la loi fédérale sur le crédit à la consommation (LCC), le Conseil d’Etat préconise une interdiction complète de la publicité pour les petits crédits.

    Il estime qu’il n’est pas cohérant de demander aux institutions publiques de faire des efforts de prévention, tout en laissant une grande liberté aux établissements bancaires pour faire de la publicité auprès d’un public particulièrement exposé et sensible.

    Nous sommes très heureux de cette proposition puisqu’elle correspond en tout point à notre motion demandant l’interdiction de cette publicité sur le territoire de notre commune.

    Vernier avait montré l’exemple, Carouge a suivi, la ville de Genève va probablement aller dans le même sens et maintenant le Canton met clairement les points sur les i.

    Ce genre de situation n’est pas fréquent en politique, mais lorsque cela arrive, cela montre qu’il vaut la peine de se battre en proposant des solutions à des problèmes qui nous concernent tous.

    Et surtout ne pas céder aux groupes de pression qui mettent toujours en avant la liberté du commerce avec les droits des personnes.  

  • Vous n'avez pas oublié quelque chose ?

    PDC2.jpg

     

    Une enveloppe qui traîne à quelque part.

    Un truc à faire en urgence.

    Vous vous rappelez que dimanche 6, ce dimanche, on vote.

    Le renouvellement du parlement et du Conseil d’Etat.

    Ce machin truc que l’on fait tout les 4 ans et bientôt tous les 5 ans.

    Vous savez que vous avez le droit de choisir les acteurs de votre pièce émission favorite : « Rififi dans la République ».

    Alors pourquoi vous en privez.

    Hier, pas grand monde avait fait son devoir électoral.

    A peine 15 %.

    Donc aujourd’hui, avant tout autre activité, vous prenez vos bulletins de vote. Vous les mettez dans l’enveloppe et direction la boîte aux lettres.

    Votre choix est toujours le bon choix.

    Cela va s’en dire.

    Mais juste un tuyau de turfiste.

    La liste 5, va partir sans un gros handicap, un bon petit canasson, solide et volontaire, qui risque de surprendre dans la dernière ligne droite.

    Laissez- vous tenter…

  • Une spéciale dédicace pour Anastase...

     

    PDC_buchs.jpg

     

    Le  FC Barcelone a Iniesta, le PDC Genève a Bertrand Buchs, discret mais essentiel ! Plein de bonnes idées. Grand travailleur mais pas besogneux ! Une intelligence et une honnêteté au service de tous. Votez pour Bertrand, c’est participer à une véritable mise en place de la réforme de l’Etat afin de favoriser un assainissement sur le long terme de nos finances publiques cantonales.

    C’est aussi se  battre pour le maintien d’un système de santé de qualité sur notre territoire et pour la mise en place d’un concept d’hospitalisation à domicile.

    C’est refuser de l’augmentation des primes d’assurances maladie. Ce n’est pas une fatalité. On peut et on doit faire autrement.

    Même si le PDC Carouge aimerait garder  Bertrand rien que pour lui, notre côté républicain nous oblige à dire :

    Votez Bertrand Buchs !  Vous le méritez bien.

  • Soutien inconditionnel aux PME.

    PDC_Massonnet.jpg

     

    On oublie trop souvent dans le débat politique l’importance des PME, gage de stabilité économique et de prospérité.

    On oublie trop souvent l’importance des patrons de ces PME.

    Ils prennent des risques, ils osent innover et ils créent des postes de travail et de formation.

    Il est donc essentiel que vous souteniez la candidature de Philippe MASSONNET.

    Un patron proche des gens, un homme ouvert aux réalités sociales.

    Un vrai PDC.

    Le 6 octobre, ce patron carougeois doit être élu.

  • Mettez un constituant dans votre moteur...

    Terrier.jpg

     

    Le 6 octobre, vous allez élire le nouveau Grand conseil.

    Donc, n’oubliez pas de faire votre devoir civique.

    Pour vous aidez un tuyau.

    Un tout bon qui peut vous rapportez gros.

    Votez pour Jean-Philippe TERRIER.

    Notre ancien constituant carougeois.

    Nous allons avoir besoin de lui. Un travail de titan nous attend. Adapter toutes nos lois à la nouvelle constitution.

    Alors un petit coup de pouce c’est si facile…

  • Allez voter...

     

    PDC_piccoli.jpg

     

     

     

    Dans 2 semaines, le 6 octobre, faites ce que vous voulez, mais ce jeune carougeois Adriano PICCOLI doit  recevoir le maximum de voix.

    Les jeunes doit pouvoir être représentés au Grand Conseil.

    Ils sont notre avenir.

    Ils doivent pouvoir participer à sa réalisation.

    Vous pouvez lui faire confiance.

    Comme vous nous faites confiance.

    Le PDC Carouge vous a montré qu’il savait se battre pour vous.

    Donnez lui votre suffrage.

  • Le surendettement est une plaie...

    crédits.jpg

     

    Combien de particuliers, de familles, souffrent de devoir rembourser de nombreuses dettes.

    Combien de jeunes sont tentés de s’endetter pour s’acheter une voiture, une moto ou pour partir en vacances.

    Pourquoi se faire du mouron alors que c’est si facile.

    Sur nos murs, les publicités ventent l’achat rapide d’un meuble, d’une télévision, d’un ordinateur.

    Un coup de fil et c’est « in the pocket ».

    Des publicités tendancieuses, racoleuses et qui, les études l’ont bien montré, prédisposent au surendettement.

    Le PDC a intégré la lutte contre le surendettement des jeunes dans son programme pour les élections du 6 octobre.

    Le PDC Carouge a donc décidé de déposer deux motions.

    Une pour demander aux annonceurs de ne pas afficher sur le territoire de la commune des publicités pour les petits crédits. Nous avons suivi la proposition de la commune de Vernier qui consiste à intégrer cette demande dans le nouveau contrat passé avec la société d’affichage.

    La deuxième pour proposer au Conseil administratif d’organiser des ateliers pour les jeunes carougeois  sur le thème de la gestion de leur budget.

    Les deux motions ont été prises en considération.

    Nous sommes conséquents avec nous même.

    Nous avons un programme et nous l’appliquons.

    Vous pouvez nous faire confiance.

     

    Le 6 octobre, n’oubliez pas, votez PDC.

    Les candidats carougeois : Adriano PICCOLI, Jean-Philippe TERRIER, Philippe MASSONNET et Bertrand BUCHS vous remercient.

  • Une drôle de pratique qui a le don de nous énerver...

    mesquin.jpg

     

    Depuis quelques temps, depuis que la gauche a atteint le Walhalla, une règle tacite n’est plus respectée.

    Si des députés siègent au sein du Conseil municipal, la séance qui tombe sur une session du Grand conseil est déplacée du jeudi au mardi.

    Cela se fait dans toutes les communes, en particulier pour le député Deneys (socialiste) à Plan-les-Ouates.

    A Carouge nenni.

    Les nombreux élus PDC (2) se trouvent tout marri puisqu’ils sont obligés de siéger dans la solitude la plus totale.

    La droite perd une voix et le jeu démocratique s’en trouve faussé.

    Nos réclamations ne servent à rien.

    Nous avons demandé le pourquoi de ce refus.

    Nous avons appris que certains élus devaient s’occuper de leurs enfants, justement le mardi.

    Le problème, c’est que ces mêmes élus n’ont pas d’enfants ou alors ils ont un âge qui ne nécessite pas la présence d’un adulte à la maison.

    Encore une petite mesquinerie…

  • Une commission de contrôle de gestion...

    gestion.png

     

    Nous en faisons la proposition en déposant, au prochain Conseil municipal, une motion demandant sa création.

    Ne vous faites pas de soucis.

    La gauche a déjà annoncé qu’elle ne votera pas l’entrée en matière.

    Donc un petit tour de piste et puis s’en va.

    Ma bonne dame, vous croyez quoi, on ne veut surtout pas que le législatif puisse remplir sa fonction de surveillance sur l’exécutif.

    Et pourtant au niveau du canton, cela marche.

    Il est vrai qu’il a fallu s’apprivoiser un peu, mais le deuxième pouvoir est content que le premier pouvoir puisse remplir sa fonction.

    Une aide et non une mise sous assistance.

    Honnêtement, chers Citoyennes et Citoyens, pensez-vous une minute que vos élus sont au courant de se qui se passe à la mairie.

    Non et encore non.

    Non pas que l’on nous cache des choses inavouables, mais la relation entre législatif et exécutif dans les communes, c’est « lâches moi les botes et vote ».

    Nous demandons simplement de pouvoir remplir notre rôle de haute surveillance.

    Nous sommes élus pour ça.

  • Un grand merci...

    chapeaux.jpg

     

    Malgré un temps peu clément, la première édition du K-Rouge festival a été un succès.

    Alors un grand merci, un coup de chapeau, une poignée de main et pleins de bises aux organisatrices et organisateurs.

    En moins de 6 mois, organiser une telle manifestation est une gageure.

    Ne partir de rien, sans aide, sans expérience et arriver à mettre sur pied une fête qui marche et une superbe programmation, respect.

    Les ronchons, la gauche triste, un Conseil administratif absent, les « éviteurs » de la Place de Sardaigne, s’assumeront.

    Certains, c’étaient déjà entrainés lors du 225ème anniversaire de la ville de Carouge. Ils connaissaient à l’avance  les détours.

    Et pour finir, juste pour le fun.

    Des privés peuvent organiser des fêtes qui ne coûtent pas grand-chose à la commune.

    Faut-il garder un service de la culture pléthorique et franchement inutile ?

  • Victoire

     

    18.png


     

    Nous venons d’apprendre que Carouge récupère un accès direct vers la gare.

    La ligne 18 sera prolongée.

    Le journal « Le Temps » nous l’annonce ce matin.

    Nous sommes plus que content.

    C’est dans ce moment que l’on peut se rendre compte de l’importance de se battre et de ne jamais laisser tomber.

    Dès la mise en route du nouveau système de ligne, le PDC Carouge s’est battu pour le retour d’une ligne directe.

    Nous avions déposé une motion devant le Conseil municipal.

    Cette motion avait permis de fédérer la commune derrière cette exigence.

    Les experts le disaient, c’est possible et c’est nécessaire.

    Nous sentions que le vent tournait.

    Bravo à tous, merci à toutes et à tous, aux porteurs de la pétition, à monsieur Pagani, et oui, qui s’est démené s’en compter pour nous aider et nous soutenir.

    Au Conseil administratif qui a joué son rôle de représentant de tous les Carougeois et qui a défendu la motion devant le Conseil d’Etat.

    Une victoire de Carouge, des carougeois, dans le vrai esprit de cette magnifique ville.