01/06/2016

Carouge dans l’Histoire du footgolf !  

 

maxresdefault.jpg

Vous nous direz, mais c’est quoi le footgolf ? Eh bien le footgolf, c’est un sport hybride qui combine les règles et l’élégance du golf à la technique et la popularité du football ! Mais encore ? Très simple, on remplace la balle de golf et le club par un ballon de football et son pied ! En résumé, le but du jeu est de mettre, en moins de coup possible, un ballon que l’on frappe avec son pied dans un trou proportionnel à la taille du ballon.

 

Mais le plus beau dans tout ça, c’est que ce nouveau sport en plein essor a démarré chez nous, dans la cité Sarde ! Cette histoire a commencé en 1999 dans le parc des Moraines où des jeunes carougeois se sont essayés au golf. Mauvaise idée, la balle de golf a cassé une vitre et très vite, c’est tout naturellement qu’ils l’ont remplacée par un ballon de football avec pour objectif de toucher des arbres. Etant des amoureux du football, ils avaient toujours un ballon sous le pied.

 

Le footgolf, c’est ça ! Une belle histoire de potes qui se retrouvaient après l’école pour taper dans le ballon et viser des arbres. Ce n’était qu’un jeu sans lendemain. Puis, à force de répéter sur le ton de la rigolade, « On la monte cette assoc’ les gars ? », l’ASFG était née. Crée à Carouge en 2009, Swissfootgolf devient donc la première association de footgolf au monde.

 

Au début, les gens en rigolaient mais aujourd’hui, après beaucoup de travail, ces jeunes carougeois rejoint par d’autres genevois participent au championnat Suisse de footgolf et au tour Européen. Tour Européen qui compte aujourd’hui 16 manches dont une aux USA et une au Maroc. Eh oui, entre temps, nos amis genevois ont disséminé la graine du footgolf à travers les réseaux sociaux et d’autres nations s’y sont mises. Désormais, ce sport est pratiqué dans 31 pays.

 

Par ailleurs, ce qui est merveilleux avec ce sport, c’est son accessibilité. Petits et grands, jeunes et vieux, filles et garçons, femmes et hommes peuvent y jouer. En compétition ou en famille, ce sport est accessibles à toutes et tous. Pour une simple promenade en nature, pour un moment de détente entre amis ou pour entrer en compétition, le footgolf s’adapte à chaque envie.

 

Pour voir le footgolf en image, cliquez sur le lien ci-dessous. La RTS s’est déplacée mi-mai en Irlande pour filmer une étape du Tour Européen. Nos amis carougeois à l’origine de ce sport vous expliquent ses débuts à Carouge et son développement !

 

Bon visionnage.

 

http://www.rts.ch/play/tv/sport-dimanche/video/le-mag-le-...

 

 

Pour plus d’infos :     https://www.swissfootgolf.ch

                                    https://www.facebook.com/swissfootgolf

                                    https://twitter.com/SwissFootgolf

 

08:00 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

30/05/2016

Vide grenier, on adore

cbarbara-haemig_videgrenier_2015-4.jpg

 

Hier des centaines de Carougeois ont vidé leur grenier ou leur cave.

Ils sont venus vous proposer leurs vieux coups de cœur.

Même avec la pluie les rues de Carouge étaient en fête.

Une ambiance géniale.

Bref, une vraie animation, comme on les aime.

Mais souvenez-vous…

Cela avait presque tourné vinaigre.

En 2014, le Conseil Administratif avait décidé de restreindre la voilure.

Cela ne faisait pas bien, tout ce peuple sur la voie publique.

Et puis tout ce boulot, l’organisation, la surveillance, la remise en ordre…crevant de chez crevant.

Alors zou !

Tous sur la place de Sardaigne et le mail des promenades.

 

Heureusement Zorro est arrivé, avec sa grande cape orange et une motion pour que le vide grenier reste un vrai vide grenier.

Une motion PDC pertinente et une administration volontaire, ont abouti à un compromis qui aujourd’hui contribue au succès populaire de ce vide grenier.

A l’année prochaine…..

 

Photo: carouge.ch

10:45 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

20/05/2016

Compte rendu 2015: Déclaration des Démocrates-Chrétiens

 

 

iStock_000074460143_XXXLarge.jpg

C’est avec intérêt que nous avons pris connaissance du compte rendu 2015. Un résultat financier qui aboutit sur un excédent heureux de 8 millions. Heureux, car 3 millions sont un rattrapage des exercices précédents et les 5 autres millions viennent principalement d’un grand contributeur qui a fait un résultat exceptionnel.

 

C’est également pour ces raisons que les revenus des personnes morales ont augmenté. Heureux, là encore, car ceux-ci couvrent une augmentation des charges, qui elles augmentent, depuis que la gauche s’occupe des finances. Finalement, on ne peut que remercier le département de M. Dal Busco, qui avait communiqué des chiffres prudents! Car le seul véritable élément sur lequel peut agir le Conseil Administratif, c’est bien les charges.

 

Nous souhaitons également souligner que le revenu de la taxe professionnelle a un peu diminué. C’est un signe à prendre avec précaution et qui démontre que les temps sont moroses pour certaines entreprises carougeoises. Nous pensons ici particulièrement aux commerçants qui voient les habitudes de consommation complètement changer et qu’il faut accompagner dans cette transition.

 

Bref, si l’on résume, sans des revenus inespérés, nous serions en négatif pour 2015. Ceci montre toujours et encore qu’à Carouge la gestion des charges pose un gros problème.

 

Mais ne soyons pas que négatif. Il y a des bravos et des mercis à faire ! D’abord un immense bravo à la population carougeoise qui à remis les idées en place de notre cher Conseil Administratif de la précédente législature lors du vote sanction du budget. Car sans ce vote nous aurions eu une hausse d’impôt non justifiée et qui plus est, aucune analyse des charges n’aurait été faite. Analyse que nous avions demandée mais qui était selon certain impossible. Nous vous invitons à relire les PV de l’époque où certains magistrats et conseillers municipaux ont préféré nous traiter d’incompétents, de menteurs et de farfelus au lieu de faire leurs devoirs.

 

Un grand merci à l’administration, qui sous l’impulsion de la Cour des Comptes, a entamé la très attendue réorganisation du Services Voirie, Espaces verts et Matériel,. Nous tenons d’ailleurs à remercier M. Rademacher et tout le service du SVEM pour leur magnifique travail. L’adage qui dit « quand on veut on peut » prend ici tout son sens !

Cette réorganisation qui démontre et de façon factuelle que nous avions totalement raison, que nous étions déjà très compétents, certainement pas des menteurs et encore moins des farfelus. Cette réorganisation qui aujourd’hui engendre près de 2 millions d’économies.

 

Nous aimerions également reconnaître et remercier tous les autres services de l’administration qui ont fait et font des efforts pour diminuer la voilure et présenter des charges qui correspondent au plus près de la prestation donnée. Nous avons vu pendant cette année, que c’était un objectif particulier de toute l’administration et nous les encourageons à poursuivre sur cette lancée. Encore une fois merci !

 

Mais regardons de plus près les chiffres fournis par l’administration et principalement les charges du personnel.

 

Charges du personnel 2011 : CHF 28.8 millions

 

Charges du personnel 2015 : CHF 33.8 millions

Soit une augmentation de presque 5 millions en 4 ans, pratiquement 20% en 4 ans. Cela représente 32.53% des charges de la commune ou encore une augmentation de 1 % par an du budget total de la commune.

 

Si nous continuons ainsi les 10 prochaines années, les charges en personnel représenteront 42 % des charges totales de la commune. Et alors diront certains !

 

Alors ? Il ne sera plus possible d’investir dans des projets immobiliers pour des loyers accessibles à tous.

 

Alors ? Nous ne pourrons plus avoir la même couverture sociale que nos citoyens méritent.

 

Alors ? Il ne sera plus possible d’aider les associations culturelles et sportives comme elles le méritent.

 

Une réflexion de fond doit continuer à se faire sur les charges de personnel, les charges courantes et les prestations que nous offrons à la population. Et ceci, sans tabous !

Nous devons également mettre en place des actions de la commune pour la promotion économique, car nous ne pouvons pas développer nos prestations sans un apport important de nos entreprises !

 

Les chiffres sont là et ils sont clairs ! Des économies peuvent encore être faites, les efforts de rationnalisation ne sont de loin pas terminés. Nous faisons remarquer qu’augmenter un peu moins les charges qu’à l’accoutumée ne signifie pas faire des économies !

Nous remarquons aussi que le sport ne reçoit toujours pas assez d’argent. Etonnant ! Les infrastructures sportives sont très utilisées et demandées, il faut continuer à les développer !

 

Le PDC porte toujours de grands espoirs pour cette nouvelle législature. Le renouvellement et la redistribution des forces au conseil municipal ainsi que l’heureux départ des extrêmes doivent être un atout pour Carouge. Il en va de même pour le CA, cette redistribution pourra sans aucun doute remettre un peu de bon sens dans la gouvernance.

 

Nous tenons à remercier tous les chefs de services pour leur implication dans la préparation et la gestion de leur service. Plus spécifiquement le service financier de la commune pour l’excellente présentation des comptes et les explications complémentaires et détaillées qui ont été données tant dans la documentation que pendant les commissions des finances.

 

Malgré les remarques sur la gestion générale des finances, le PDC approuvera ces comptes qui ont été rendus avec précision et diligence.

 

 

 

Parti Démocrate-Chrétien                                                                                  19 mai 2016

08:47 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

10/05/2016

CAISSE DE PENSION : NAVIGATION EN EAUX TROUBLES ?  

 

KunzRetraite-mix-remixB24.4.13.jpg

 

Etrange, bizarre, un silence assourdissant.

Aucune information de la part du Conseil administratif, alors que toutes les caisses de pension publiques ont des problèmes et pas des moindres !

La population a déjà dû cracher au bassinet et va probablement devoir s’y recoller.

On le voit avec le canton, obligé de créer des réserves malgré les centaines de millions qui ont été injectés ou qui vont l’être jusqu’en 2050.

Et à Carouge tout est OK ?  

Y aurait-il baleine sous caillou ?

Des chuchotements, des allusions et des remarques sur la Place du Marché font penser qu’il va falloir se saisir de ce dossier au plus vite.

D’ailleurs, pourquoi  envoyer une motion de la gauche au sujet du type de gestion de la caisse de pension à la commission du développement durable et non pas aux finances, oui pourquoi ?

Bien que nous le souhaitions, il serait étonnant que Carouge soit épargnée.

Faudra-t-il recapitaliser la caisse de pension de la ville de Carouge et pour quel montant ?

Pour en avoir le cœur net, une seule solution vu que le CA ne communique pas.

Convoquons une commission des finances sur le sujet. 

 

 

08:21 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

21/04/2016

Zone piétonne : suite et fin ?

topelement (1).jpg

 

En septembre, vous auriez dû voter sur l’initiative de la gauche pour une zone piétonne.

Et puis finalement….NON… elle a été retirée.

Mais que s’est-il passé ???

Bizarre, bizarre…

Même si l’idée était extrême, nous étions prêts à discuter.

Notamment pour une augmentation des espaces piétons.

Mais sur tout le territoire carougeois, pas uniquement dans le vieux Carouge.

Selon certains, l’initiative a été refusée par la droite au CM.

Faux !!!

L’initiative n’a pas été refusée mais nous ne sommes pas entrés en matière.

Bref, soyons clairs et rétablissons les faits :

Si une initiative est acceptée par le CM elle n’est pas soumise au vote.

Si elle est refusée il y a 2 solutions :

1) un contre-projet est proposé.

2) il y a un vote populaire.

 

Au final, c’est le vote populaire qui aurait dû avoir lieu.

SAUF QUE…les initiants ont retiré l’initiative.

Conséquence : pas de vote.

S’il y a déni de démocratie, ce n’est donc pas à la droite carougeoise qu’il faut le reprocher mais aux initiants. CQFD.

 

Le PDC a toujours été ouvert au dialogue.

Mais pas en catimini dans le secret des commissions municipales.

 

Espérons que ce genre de rumeurs cessera et que nous pourrons bientôt nous mettre au travail pour améliorer la qualité de vie dans TOUS les quartiers de Carouge.

15:15 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

13/04/2016

  SVEM: ON REVIENT DE LOIN

topelement.jpg

 

Vous n’aurez pas manqué, dans la Tribune du jour, un article édifiant relatant les suites de l’affaire concernant l’ancien chef de service du SVEM (service voirie-espaces verts et matériel).

 

Travaux donnés à l’entreprise de son fils, factures divisées à l’extrême pour éviter les contrôles, inexistence des dits contrôles, enfin bref une cata qui a coûté très cher à la commune en argent et aussi en image.

 

Depuis, le SVEM a un nouveau chef de service, une réorganisation est en marche, des économies substantielles (700’000 CHF par an!!!!) ont été faites, on trouve des collaborations intercommunales, le SVEM collabore et aide d’autres services pour des commandes…

 

Bref, c’est mieux, beaucoup mieux et il faut le reconnaître!

 

Quand les chefs et les politiciens font correctement leur boulot et contrôlent que tout se passe bien, c’est toute la commune qui en bénéficie.

 

Nous remercions donc aujourd’hui l’énorme travail qui est fait par la commune pour revenir gagnante de cet épisode et continuons à faire notre travail de politicien: écouter, contrôler et proposer!

15:27 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

07/04/2016

Quel avenir pour le Théâtre de Carouge ?

 

 

téléchargement.jpeg

 

Vous avez sans doute entendu parler de la répartition des tâches communes-canton….

Et alors ??? Ca change quoi ???

Et bien ça change beaucoup de choses. Et pour la culture notamment.

Et oui, notre bon vieux théâtre de Carouge devrait être de compétence communale.

Résultat…on perdrait la subvention annuelle du canton de 2,6 mio de francs.

Cette information nous interpelle.

 

Elle pose de vraies questions concernant le théâtre et les finances de la commune.

Est-ce que le canton va pouvoir compenser la subvention en prenant d’autres compétences à charge ?

Ce serait la solution la plus indolore pour les finances communales.

Ce qui ne serait plus dépensé d’un côté pourrait être mis dans la subvention du théâtre.

Est-ce que la commune va devoir revoir sa politique des théâtres et de la culture pour favoriser le théâtre de Carouge ?

Est-ce que d’autres coupes peuvent être faites dans le budget pour compenser ?

Et surtout quid du nouveau théâtre ? Est-ce que le Canton maintiendra sa promesse de verser 10 mio pour la reconstruction ?

 

Une fois de plus, nous nous faisons du souci pour la suite et continuerons à demander régulièrement des informations au CA sur la situation.

15:48 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

22/03/2016

Zone piétonne: dernier tango à Carouge

Capture d’écran 2016-02-26 à 10.46.21.png

 

On nous annonce que le Comité d’initiative a décidé de retirer l’initiative pour un vieux Carouge piéton ! Les raisons ne sont pas données, mais il semblerait que le comité craigne que l’initiative présentée sans contre-projet soit un fiasco dans les urnes.

 

C’est exactement ce que nous avons dit au dernier CM : votre initiative est trop extrême, nous allons gagner devant les Carougeois, nous ne sauverons pas votre initiative en lui opposant un contre-projet préparé pendant des mois par l’administration qui a mieux à faire.

 

On nous avait opposé un déni de démocratie, on voit maintenant que nous étions tous sur la même longueur d’onde, cette initiative ne tient pas la route.

 

Maintenant, nous n’oublions pas la deuxième partie de notre déclaration ce soir là. Il existe des choses simples à mettre en place pour que les habitants de TOUS les quartiers de Carouge bénéficient de la même qualité de vie.

 

En préparation de la campagne sur l’initiative, les membres du PDC Carouge avaient commencé à faire des propositions constructives et faciles à mettre en place. Nous reviendrons donc auprès de nos collègues du municipal avec une motion pour voir si nous pouvons  trouver un consensus large au lieu de nous écharper pour rien sur une initiative extrémiste. 

09:51 | Lien permanent | Commentaires (15) | La griffe orange

21/03/2016

Rondeau, suite!

topelement.jpg

 

Bon c’est vrai, notre motion en  été 2010 sur le Rondeau  de Carouge (qui demandait que les TPG renoncent à utiliser la boucle du Rondeau durant les travaux du CEVA) avait un peu  pris un vent.

 

Demander de ne pas attendre la fin des travaux du CEVA pour pouvoir commencer la transformation de ce carrefour nous semblait logique, urgent ! Mais pas pour tous. 

 

L’opposition était hétéroclite.

Il y avait les pro-TPG, impressionnants dans leur courroux, leur indignation.

Oser demander à cette régie de droit divin de ne pas utiliser la boucle du Rondeau et leur proposer d’imaginer une autre solution  semblait être un crime de lèse-majesté.

 

Il y avait les écolos, M. Walder en tête qui pensait et qui pense toujours à  une mobilité à sens unique sans les voitures. Tout ce qui peut encrasser la vie de ces damnés utilisateurs de 4 roues motrices a leur bénédiction. Nous, nous  pensons qu’une bonne mixité est la solution.

 

Le débat avait permis de mettre en évidence une  perle.

 

Mme Kunzler  allait  transformer la route de Drize  pour rendre la circulation plus fluide.

Aujourd’hui on connait le résultat. C’est cette magnifique   nouvelle route, toute belle, toute moderne, avec une super piste cyclable arrive dans un no man’s land, le Rondeau qui lui n’a pas changé d’un pouce, rien en 5 ans, aucune proposition de la commune à l’Etat.

 

Refaire la route de Drize sans transformer le Rondeau était une aberration et les habitants de ce quartier en pleine mutation l’expérimentent tous les jours.

  

Ne reculant devant rien le PDC se permet de souffler à l’oreille de notre cher CA (on sait qu’ils lisent  beaucoup ce blog) qu’il serait bon de proposer quelque chose rapidement, pendant que le plan d’urbanisation de Carouge Sud, magnifique projet, se met en place.

 

Allez regarder du côté de Meyrin ou encore du côté de Vésenaz, il y a de belles tranchées couvertes, ne serait-ce pas une possibilité pour Le Rondeau ? 

Nous sommes certain qu’après ce blog le CA viendra avec une communication ou bien avec un débat public sur la mobilité ou sur le Rondeau.

On Parie ?

11:01 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

14/03/2016

Votre avis

blog.jpg

 

Lors  du dernier Conseil Municipal certains membres du CM nous asticotent au sujet du blog.

Zut ! Vous continuez encore, on pensait que cela s’arrêterait, que nous serions tranquilles, que nous pourrions à nouveau faire ce que l’on veut sans risque d’ être vu… sans risque d’avoir des remarques dans la rue ou dans les journaux.

 

Bref, ils demandent sans le demander que cela cesse car il semblerait que le blog dérange…. 

Ah bon !  Mais qui ? (un ange passe…)

 

Ce que nous ne faisons bien évidemment PAS, comme de bons élèves.

Mais VOUS qu’en pensez-vous ?

 

Nos textes sont-ils insultants, offensants, calomnieux ?

Ou justes, impartiaux, corrects, politiques, lanceurs d’alertes ?

 

Et les commentaires ? Y a-t-il trop de dérapages ?

Jusqu’où devons-nous laisser les gens (ou Anastase) s’exprimer ?

 

Le jeu de la politique implique, hélas ou pas, certaines attaques.

Devons-nous rester dans les limites du « politiquement » correct ?

 

Nous essayons simplement de vous transmettre le côté politique de la vie carougeoise.

Du point de vue PDC, évidemment...........

 

Et oui la fameux point de vue PDC, celui qui dérange ceux qui n’en ont pas.

 

 

15:16 | Lien permanent | Commentaires (19) | La griffe orange

11/03/2016

Bertrand Président….    Bertrand Président…..  Bertrand Président …

NAK_3232-copie-288x384.jpg

 

C’est ce que criait tout le PDC hier soir pour nommer notre Bertrand Buchs, président du PDC Genève.

Après le très très bon Sébastien Desfayes voilà l’excellent Bertrand Buchs.

Discret mais essentiel !

Plein de bonnes idées.

Grand travailleur mais pas besogneux !

Une intelligence rare, une vraie compétence et une honnêteté au service de tous.

Avoir un Bertrand dans son moteur, c’est la certitude que le PDC se battra pour une véritable mise en place de la réforme de l’Etat afin de favoriser un assainissement sur le long terme de nos finances publiques cantonales.

C’est aussi se  battre pour le maintien d’un système de santé de qualité sur notre territoire et pour la mise en place d’un concept d’hospitalisation à domicile.

C’est refuser l’augmentation des primes d’assurances maladie. Ce n’est pas une fatalité. On peut et on doit faire autrement.

C’est aussi une lutte pour une meilleure et plus juste mobilité à Genève.

Même si le PDC Carouge aimerait garder Bertrand rien que pour lui, notre côté républicain nous oblige à le partager.

11:44 | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

04/03/2016

La gauche Carougeoise fait tout pour l’écologie, ah oui ? Ben NON !

images.jpg

 

Saviez-vous que les bâtiments sont de véritables gouffres énergétiques ?

Ils représentent au moins 40% de notre consommation d’énergie et sont responsables de 20 % des émissions nationales de gaz à effet de serre !

Saviez-vous qu’il y a plus de 6 ans une loi a été votée et elle obligeait tous les propriétaires d’immeuble d’assainir les fenêtres qui présentaient des déperditions énergétiques élevées en les adaptant (Le PDC avait fortement contribué en faveur de cette loi) ?

 

Petit rappel : La date limite pour le faire était le 31 janvier 2016.

 

« Ouf ! » Nous direz-vous, avec un CA de gauche dont un Vert, tout doit être réglé à Carouge !

Et bien NON …. Rien n’est réglé.

Pour preuve faites un petit tour à la salle des Charmettes et vous verrez.

Mais n’oubliez pas votre petite laine car on se les gèle...

Non pas que le chauffage ne fonctionne pas, il est même à fond.

 

Ben alors ?????

 

Tout simplement la Mairie n’a rien fait.

Ce bâtiment est une vraie passoire énergétique.

Il y avait pourtant un bien beau projet pour refaire une salle mais la gauche l’a rejeté.

La monumentale salle des Charmettes ne peut pas être touchée car selon eux, c’est une œuvre architecturale.

Oui, oui c’est bien ce qui a été dit…Vous ne rêvez pas !

Quand on pense que lors du dernier budget, le CA voulait engager encore un autre délégué à l’énergie (car Carouge a déjà une employée qui s’occupe de l’Agenda 21)...

Peut-être pour mieux continuer à ne rien faire.

Ou alors pour faire d’hypothétiques contre-projets comme piétonniser et fermer TOUT le Vieux Carouge.

 

Heureusement le PDC était là, car on commence à connaître leur chanson préférée….Les copains d’abord…..

14:38 | Lien permanent | Commentaires (20) | La griffe orange

26/02/2016

Tout  piétonniser le Vieux Carouge, Tout ! Position du PDC Carouge

Capture d’écran 2016-02-26 à 10.46.21.png

 

Hier soir au CM nous devions nous prononcer au sujet de l'initiative pour tout piétonniser le Vieux Carouge, du Rondeau à la place de l Octroi. Et oui, la gauche carougeoise a encore  déposé une initiative inapplicable en soi. Piétonniser tout le vieux Carouge est un projet absurde, sauf aménagements lourds en termes de parkings de compensation notamment.

 

Que dire en plus de toute la diversité commerciale du Vieux Carouge qui risque de disparaître, comme le montre les études d’impact faites pour d’autres zones ?

 

Que dire du bruit augmenté pour les habitants du Vieux Carouge qui subissent déjà des nuisances importantes ?

 

Ces points sont bien entendu essentiels, mais ils ne sont pas l’unique raison du refus net et réfléchi du PDC Carouge.

 

À nos yeux, le vieux Carouge n’a pas un problème de circulation. C’est un espace où les habitants de tout le Canton aiment se promener. Il n’y a plus de gros bouchons dans les petites rues. La piétonnisation du Marché rend les weekends agréables. C’est à notre sens largement suffisant.

 

Il faudrait plutôt, comme nous avons commencé à le faire, utiliser les deniers  de la commune pour aménager les autres quartiers de Carouge. Ceux qui subissent des nuisances plus fortes dues à la circulation, ceux qui bénéficieraient de plus d’espaces de jeux pour les enfants…

 

La gauche carougeoise fait encore et toujours  preuve  d’un jusqu’au boutisme bobo. Alors que l’âme de Carouge, c’est ce joyeux cheni d’associations, de commerçants, de théâtres, de restaurants, cette initiative aseptise notre patrimoine pour en faire un musée à ciel ouvert.

 

Comme dit la gauche, pour toutes et tous sans privilèges (même si dans les faits c’est très différents !). Mais bon, admettons.   Alors …   développons les autres quartiers : la Tambourine, les Acacias, les Familias, le PAV, Carouge Est avant de nous atteler à régler un problème qui n’existe pas !

 

Cerise sur le gâteau, la gauche carougeoise voulait que les services de la commune préparent un contre-projet bien plus raisonnable (c’est pas difficile) et ceci bien entendu au frais de la princesse. Cette réaction montre bien que même eux ne croient pas à cette folie et avaient envie que la droite les sauve en acceptant un contre-projet!

 

Le PDC ne se réjouit pas ou si peu  d’une deuxième mémorable déculottée pour la gauche après celle déjà subie au sujet de l’augmentation des impôts. Par contre le PDC se réjouit d’aller rapidement en votation pour convaincre, si il faut encore, les Carougeois qu’ils valent beaucoup mieux qu’un désertique Ballenberg sarde !  

 

Que la démocratie parle et que la gauche carougeoise assume ce mauvais projet devant le peuple

10:53 | Lien permanent | Commentaires (17) | La griffe orange

18/02/2016

Chronique d’une catastrophe annoncée…  

10806_default_landscape.jpg

 

La Comédie sous les feux de l’actualité.

Un débat, du suspense et un crédit voté.

Les travaux vont commencer.

Et le Théâtre de Carouge, où en est-on ?

Pour le moment, pas l'ombre d'un crédit de la part du Conseil d’Etat.

La promesse de donner 10 millions semble avoir été oubliée.

La volonté de faire cause commune entre la Ville de Genève et la Ville de Carouge.

Une blague.

Le lobbying des professionnels, un immense silence.

Carouge, un théâtre communal pour la majorité des députés, sans importance.

Et l’association des communes genevoise ? Une promesse de quelques millions qui va probablement rendre les fous heureux.

Nos Conseillers administratifs ont clairement roupillé.

Heureusement que la Fondation a été à la hauteur, 13 millions de fonds privés trouvés.

Les travaux de construction doivent débuter en 2017.

Et les caisses sont vides.

Désespérément vides.

13 millions sur 56.

Si la commune vient avec un crédit de construction de 43 millions (sans parler de la rénovation de la salle communale), le référendum est acquis et le refus acté.

Adieu veaux, vaches, cochons, le théâtre tirera sa révérence.

Triste fin…

 

10:36 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

04/02/2016

Presque 6 ans!

blog4.jpg

 

Le 23 mars 2010,  le PDC Carouge lance son premier blog sous la main de Maître Bertrand Buchs et quelques acolytes qui n’y connaissaient rien.

« Cela va changer la politique de la ville de Carouge et faire revivre le PDC Carouge !!! » martelait Bertrand.

 

Presque 6 ans plus tard et plus de 600 billets, nous essayons 2 fois par semaine de vous intéresser à la vie de notre commune.

Avec un manque d’objectivité assumé (mais si peu), un poil d’ironie, de sarcasme mais jamais méchant…tout au plus vachard.

Nous sommes ainsi, sérieux sans nous prendre au sérieux et de toute façon, personne n’est obligé de lire nos petits mots.

 

Et le résultat nous direz-vous ?

 

En plein dans le mille ! C’est exactement ce que veulent les gens.

Mettre le débat politique sur la place publique.

Transmettre des informations.

Lancer des alertes !

Et faire sourire. (on a aussi fait grincer des dents)

 

Et alors…

 

Alors ?

 

2 Conseillers Municipaux en plus en 2015.

Des jeunes en veux- tu en voilà au PDC Carouge.

L’augmentation des visiteurs, l’importance du nombre des commentaires (probablement dans les 5 blogs les plus commentés et les plus lus de la Tribune de Genève), le prouvent.

Et tout cas, ce qui est sûr, c’est que nous en stressons quelques-uns à chaque fois que l’on écrit un billet doux.

 

Comme dit l’adage, la vérité n’est pas toujours bonne à entendre.

Suivez notre regard…

09:36 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange