15/09/2015

Congé de paternité: donnons l'exemple!

paternite-enfants_227.jpg

 

Pour le PDC Carouge, le congé paternité est d’une telle évidence que nous avons déposé une motion pour le prochain Conseil Municipal pour que la commune étudie la possibilité de prolonger le congé paternité donné aux employés de la commune. Il faut soutenir et valoriser les deux parents, et l’administration doit donner le bon exemple.

 

Cela coûte une bombe disent certains.

Et puis dans l’administration ils sont déjà tellement gâtés que cela suffit disent d’autres.

Pour les privilèges c’est pas faux mais pour les coûts ce n’est pas certain.

Une meilleure répartition des tâches et des postes pourrait permettre de neutraliser le coût. Nous pouvons demander plus d'efficacité, contre de meilleures conditions de travail.

 

Nous sommes le parti de toutes les familles.

Dans la défense des familles, ce n’est plus tabou qu’un père puisse aussi participer pleinement aux premières semaines de vie de ses enfants.

Idem pour les familles monoparentales ou recomposées voir de même sexe.

La famille, noyau central de notre civilisation, est trop souvent aujourd’hui oubliée, ponctionnée, ringardisée.

Nous, nous pensons qu’en protégeant ce noyau nous pourrons de ce fait répondre aux problèmes d’éducation, de sécurité, d’emploi et de santé.

 

 

Cette motion est un premier pas, un signal !

07:00 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

03/09/2015

Les Carougeois sont étranges

tiraucanon.gif

 

Des illuminés géniaux qui organisent un concours de Tir au Canon chaque année.

Vous imaginez 100 canons alignés, crachant leur feu sur des cibles bien choisies (hélas pas par nous).

Avez-vous essayé ?

Juste pour voir.

Rassurez-vous, ce ne sont que des canons de carabines placé sur un petit affût.

Pas facile. Il faut rester super zen.

L’expérience aide beaucoup.

Le déplacement en vaut la peine, juste pour l’ambiance.

Cette fin de semaine encore, samedi les tirs et dimanche distribution des prix.

Ok, mais comment on y va ?

Derrière le centre communal, le long de la moraine de Pinchat, vous trouverez à l’oreille.

Rue du Tir-au-Canon, tout simplement.

 

 

09:30 | Lien permanent | Commentaires (11) | La griffe orange

31/08/2015

Le savent-ils ?

picsou.jpg

 

Les recettes fiscales changent. Finies les années faciles où des flots d’impôts arrosaient le canton et les communes. On a eu une première indication avec la diminution des recettes fiscales des personnes physiques et c’est une bien mauvaise nouvelle.

 

La réforme de la fiscalité des entreprises l’augmentation du chômage vont diminuer les rentrées fiscales de la commune.

Il est donc normal que nous nous préoccupions au vu de l’état des finances carougeoises avec une augmentation régulière des charges, de la dette et une très mauvaise couverture des investissements.

La Gauche ne s’angoisse hélas pas car elle a une règle simple. Si on a besoin d’argent, on augmente les impôts. Pour le reste on dépense ce que l’on a.

Car trop souvent ces dernières années les budgets carougeois étaient un peu comme Christophe Colomb, quand ils partent, ils ne savent pas où ils vont et, quand arrivent, ils ne savent pas où ils sont.

Notre vision est différente. On dépense que le nécessaire et on augmente les impôts que si aucune autre possibilité d’économie n’existe.

C’est pourquoi nous demandons le droit d’inventaire du budget.

Bonne nouvelle, nous venons de recevoir des convocations pour des commissions sur le budget pour justement, du moins on l’espère, avoir un vrai inventaire.

Il faut garder que les prestations qui apportent un vrai plus à la population. Plus de saupoudrage inutile et trop souvent amical.

Une commune doit être au service de sa population et non au service de son administration.

 

 

16:14 | Lien permanent | Commentaires (31) | La griffe orange

26/08/2015

La vogue , De vendredi à dimanche ! Le rendez-vous de l’été carougeois.

vogue_2015_web_ws1031622896.jpg

 

La vogue , De vendredi à dimanche !

Le  rendez-vous  de l’été carougeois.

Ancienne  une fête de la paroisse devenue depuis longtemps la fête des associations carougeoises.

Une organisation bénévole menée de main de Maître par une superbe équipe.

Des attractions pour tous les âges, une super ambiance.

La fameuse place de Sardaigne vous attend avec ses stands, ses musiques et ses friandises pour nos petits gastronomes en culottes courtes.

Côté gastronomie, cette année encore , la cerise sur le gâteau vient des amis du carougeois qui ont demandé à un des meilleur chefs de la Cité Sarde,  Claude Morex, de faire un stand gastronomique !

Et comme le soleil a déjà annoncé sa présence. Il y aura de grosses soifs. Le stand de bière des  Sauveteurs Carougeois sera également là (A boire avec modération J )

Plus d’excuse pour ne pas y aller !

On coupe la télé, on oublie les smartphones à la maison et  zou, on va voir les amis à la vogue !

 

 

 

10:58 | Lien permanent | Commentaires (7) | La griffe orange

03/07/2015

La fête de la tomate, ça déménage !

 

fête-de-la-tomate.jpg

 

La fête de la tomate, ça déménage ! Et nous les oranges ont aime les tomates (même celles lancées par Anastase !)


Et vous !
Vous aimez les tomates ?
Vous appréciez les maraîchers ?
Vous adorez Carouge ?
Alors venez à la fameuse Fête de la tomate du 3 au 5 juillet mais attention place de Sardaigne, ça vient de déménager !
La cité sarde accueille cette manifestation organisée depuis 1999 par l’Union Maraîchère de Genève.
Les maraîchers vous attendent avec leur chemise arborant le label «Genève Région Terre Avenir».
Plein de sortes de légumes. Plein de variétés de tomates.

Les produits du terroir genevois seront à l’honneur.

Et pour ceux qui n’aiment pas les légumes, il y aura aussi miel,  fromage de chèvre, jus de pommes, confitures, huiles, macarons, cardon AOC…

Encore une belle fête à Carouge. Une belle fête paysanne dans son sens le plus noble.
Ce sont eux les vrais écologistes, eux qui travaillent la terre pour en sortir de magnifiques produits, eux qui entretiennent nos paysages.
Et cerise sur le gâteau concours de tronçonneuse… hummmm ça sent les questions au Conseil Municipal….

15:23 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

25/06/2015

Tous aux promos!

fete-des-ecoles[1].jpg

 

Enfin l’année scolaire se termine. Vendredi, c’est les promos

Les cahiers au feu, la mégotte  et le Dirlo au milieu.

Les Conseillers municipaux vont pouvoir défiler et faire les beaux.

 

Mais revenons aux promos.

Sacré souvenir d’enfance.

Un moment  magique  dans la vie d’un gosse.

Et encore mieux ces trois dernières  années, puisque grâce au PDC, les manèges seront gratuits toute la journée.

Plus de soucis pour les familles à petits revenus.

Les autos tamponneuses, les carrousels à l’œil.

Le pied géant.

 

Alors tous aux promos vendredi!

 

 

 

12:15 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

24/06/2015

Nouveaux trottoirs oui, mais pas n’importe comment!

img_0723_2.jpg

 

Hier soir, le Conseil administratif a proposé au Conseil municipal un changement du revêtement des trottoirs de la rue St Victor de ciment à béton.

Excellent! Oui, le béton est plus joli et durable, mais comme toujours, le diable de Carouge se cache dans le détail.

Le CA a demandé un crédit d’investissement de 600’000 CHF sans planification précise des travaux qui seraient faits en cas d’intervention d’urgence des SIG.

Pourquoi ne pas profiter de travaux planifiés? Pourquoi cette proposition floue qui contribue à renforcer l’impression qu’à Carouge, on ouvre 20 fois les trottoirs sans cohérence? 

Pour s’assurer de cette cohérence et d’une planification respectueuse des habitants et des commerçants, le PDC a refusé la délibération et demandé au CA de revenir avec une planification précise.

09:53 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

10/06/2015

Au secours...

 

 

Nous pensions que les élections avaient été validées, qu’un nouveau Conseil administratif était entré en fonction, mais nenni, nous avions tout faux.

La nouvelle constitution semble prévoir des fonctions à vie, comme en Italie.

Ici, ce n’est pas sénateur à vie, mais maire.

Alors, comme au cinéma, et avant Star Wars 7, nous vous annonçons Von Haller 4, le grand retour de la comète.

 

de haller.jpg


 

 

 


 

06:22 | Lien permanent | Commentaires (18) | La griffe orange

08/06/2015

Abri PC : une chance pour découvrir l’Autre

Capture d’écran 2015-06-05 à 11.04.02.png

 

Vendredi prochain, 12 juin, aura lieu à 19h à l’école des Pervenches une séance d’information concernant l’ouverture d’un Abri PC pour des familles de demandeurs d'asile.

 

Une belle occasion pour découvrir l’Autre !

 

À Carouge, nous sommes fiers de notre tradition d’accueil et nous sommes heureux de la perpétuer. Mais souvent, au quotidien, on a un peu la trouille ! Qui sont-ils ? Pourquoi viennent-ils tous ici ?

 

Nous ne devons pas manquer ces occasions de rencontre !

 

 

Nous serons présents le 12 et nous espérons que vous viendrez aussi !

09:22 | Lien permanent | Commentaires (23) | La griffe orange

04/06/2015

Un roi est né...

melon.jpg

 

Mardi soir, séance d’installation du Conseil municipal et annonce de la répartition des dicastères.

Roulement de tambour.

Les sujets de sa gracieuse majesté se mettent à genou.

Ils baissent la tête et attendent anxieusement la parole divine, le mot de son altesse, le signe de reconnaissance, le choix des élus.

Va-t-il aussi toucher les écrouelles ?

Enfin Carouge redevient une ville royale, après cette horrible parenthèse fazyste.

Vive notre nouveau roi, Nicolas 1er, prince des hémisphères et des champs de melons.

Il a réussi.

Le pouvoir est entre ses mains.

Les deux autres princesses royales pourront vaquer à leur occupation de bienfaisances et de représentation.

Les Finances, la mobilité, l’urbanisme, tous les grands dossiers des 5 prochaines années seront régis par notre bon Roi.

Le reste est pour ses adjointes.

Dont une a décidé de prendre 5 ans de vacances aux frais du contribuable.

La Culture, le Sport et les pompiers, bigre, va falloir meubler pour remplir une semaine.

Enfin, ne soyons pas partial, l’Ordre des choses est rétabli.

Ne vous faites plus de soucis, notre bon Roi Nicolas, avec sa cour, veille.

Rendormez-vous.

Tout va bien dans le plus beau des mondes.

09:25 | Lien permanent | Commentaires (29) | La griffe orange

02/06/2015

Bon voyage...

Carouge8.jpg

 

Et oui, ce soir le nouveau Conseil municipal prête serment.

Et il s’engage sur la route d’un voyage de 5 ans.

Avec ses joies, ses doutes, ses crises, ses engueulades, ses rires.

Une expérience extraordinaire.

Et il y aura de gros dossiers à traiter : la PAV, les relations cantons-communes, la nouvelle taxation des contribuables (sur le lieu de domicile), la réforme de la fiscalité des entreprises, les projets intercommunaux, la mobilité, les nouvelles crèches et pourquoi pas des idées de fusion avec une autre commune…

De grosses responsabilités.

Alors bon vent à la nouvelle équipe.

Nous sommes derrière vous, avec vous.

09:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

28/05/2015

C'est tout chaud, tout beau...

vélospot.jpg

 

Après des années de discussion, de débats, enfin les vélos en libre service arrivent.

Non pas ceux que les communes, les TPG et l’Etat veulent mettre en place, les fameux Vélibs, mais les Vélospots.

Cela ne coûte rien aux communes ou à l’Etat et il ne faut pas construire des stations en dur. Il suffit d’une carte ou de votre téléphone et c’est parti Ginette.

Les lieux de prise en charge ou de dépose seront listés sur le site internet et seront principalement devant des restaurants ou hôtels.

Merci au TCS et à la société Vélospot d’avoir pris cette initiative.

Ce matin nous vous dévoilons, en exclusivité, la première station carougeoise située devant l’auberge communale.

Souvent l’initiative privée fonctionne mieux que le lourd char étatique…

 

velospot2.jpg

 

Tiens, tiens, Carouge roule ou Genève roule n’est pas partenaire !

Aucune annonce lors du dernier conseil municipal.

Mais que fait la police municipale contre cet acte anarchiste ?

Nos seigneurs ont-ils été consultés ?

Bigre l’auberge communale appartient à la commune.

On se marre, les provélos pris de vitesse par le TCS.

Le petit sourire du matin.

06:41 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

27/05/2015

Merci beaucoup

57af4dfa54b37b771d676ac8b10ff749.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi passé lors du Conseil municipal, nous avons fait notre déclaration sur les comptes 2014 de la commune.

Et comme souvent on nous accuse d’être négatifs, de toujours critiquer, de ne jamais positiver. Et bien cette fois nous allons décerner ….. Des bravos, des félicitations et des mercis!

 

"D’abord un immense bravo à la population carougeoise d’avoir sanctionné et d’avoir remis les idées en place à notre cher Conseil Administratif lors du mémorable vote du budget. Car sans ce vote nous aurions eu une hausse d’impôt non justifiée et qui plus est, aucune analyse des charges n’aurait été faite. Analyse que nous avions demandée mais qui était selon la gauche carougeoise impossible.

 

Nous voulons également féliciter Mme Lammar d'avoir eu l’intelligence de laisser de côté une partie de son dogme et d’être revenue à des réalités comptables plus en adéquation pour une ville comme Carouge.

 

Pour finir, un merci à la Cour des comptes qui a permis la très attendue réorganisation du Services voirie, espaces verts et matériel. Réorganisation qui permettra dans le futur plusieurs centaines de milliers de francs d’économie par an. Dommage qu’une fois encore il a fallu une intervention extérieure à l’administration pour que cela bouge. Force est de constater que l’adage « gouverner c’est prévoir » a un peu mal à la patte à Carouge. Même si on a bon espoir pour une partie du nouveau Conseil Administratif."

 

 

Vous voyez, on peut le faire.

09:21 | Lien permanent | Commentaires (6) | La griffe orange

21/05/2015

MERCI

NAK_3232.jpgNAK_3251.jpg

 

Ce soir, le duo dynamique Buchs-Barthassat sévira pour la dernière fois au Conseil municipal de Carouge.

Nous voulons profiter de leur dernier match dans cette formation (et quel match, comptes 2014, nouvelle piscine couverte !) pour les remercier.

 

Avec l’écoute et l’aide précieuse de Dominique Barbuzzi, notre président, Bertrand Buchs et Stéphane Barthassat ont tout donné ces quatre dernières années pour le PDC et la commune. MERCI !

 

Stéphane continuera à distiller son humour (qui a dit vache ?) cette législature et prendra la tête d’une nouvelle équipe. Nous lui souhaitons bon courage.

 

Mais nous voulons dire un petit mot spécial à Bertrand Buchs qui laisse sa place :

 

Ton génie de la communication fracassante.

Ton obsession du tram : lève-tôt pour écouter les grincements, réparer les distributeurs de billets et militer pour le retour du 13.

Ton obsession (bis) de la supériorité mondiale du Théâtre de Carouge.

Tes siestes réparatrices quand le débat s’enlise.

Ton travail complémentaire entre la députation et la commune qui t’a valu ton surnom préféré, le député dépité

Ton amour bien caché de la gauche carougeoise.

Ta gentillesse et ta disponibilité pour nos troupes.

Ta faculté à récupérer en 5 heures de sommeil la fatigue d’une journée sur tous les fronts.

Bref, liste non exhaustive de tout ce qui a fait de toi notre chef de file préféré toutes ces années.

Bertrand, malgré ton absence au CM, nous comptons sur toi pour continuer à partager avec nous ta vision de Carouge.

Un tout grand merci, bises et poignées de main !

 

Tu vas nous manquer !

07:00 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

19/05/2015

Une petite erreur!

La Tribune de Genève nous apprenait hier (18.05, article ci-dessous) que l’erreur est informatique, ou peut-être humaine, enfin un peu des deux !

 

C’est ainsi qu’à cause d’une erreur informatique et un manque de contrôle humain, la commune a annoncé des salaires annuels supérieurs à la somme perçue par certains employés. Ces derniers ont logiquement été taxés plus par l’administration fiscale. La commune se retrouve donc in fine à rembourser les impôts payés en trop par les employés.

 

Vous suivez ? Nous, non !

 

Que l’erreur informatique ou humaine existe, nous le comprenons bien. Mais nous avouons être étonnés par ce qui précède et suit l’erreur.

 

On s’explique.

 

Comment se fait-il que les fiches de salaire n’ont pas été contrôlées par plusieurs personnes ? Quel était le processus de contrôle mis en place ?

 

Et maintenant, pourquoi une fiduciaire a été engagée ? L’était-elle déjà et avait-elle la responsabilité des salaires ? Est-ce que le service RH de la commune n’est pas en mesure de faire le contrôle en interne ? 

Ces questions restent pour le moment en suspens et méritent une réponse.

 

Capture d’écran 2015-05-18 à 08.44.06.png

 

09:48 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange