15/04/2015

Jobs d'été

job..jpg

 

Madame la Maire, Messieurs,
Je me permets de vous interpeller au sujet de la problématique citée en exergue, sachant que je ne suis hélas pas le premier à soulever cet épineuse question. Les membres de divers courants politiques
me lisent en copie à toutes fins utiles.
Cela fait maintenant 3 ans que ma fille …, née le …, postule pour un "emploi jeune" au sein de la commune de Carouge, souhaitant mettre la période des vacances scolaires à profits
pour gagner un peu d'argent et acquérir une expérience professionnelle, postulations auxquelles vos services ont répondu à chaque fois de manière négative.
Sachant que vous avez reçu 143 dossiers pour un peu plus de 50 postes ouverts, je conçois aisément que vous ne puissiez répondre favorablement à chacune des demandes qui vous sont adressées.
Cela étant, la source de mon courroux trouve sa source lorsque j'apprends que certains adolescents ont reçu des réponses positives et ainsi pu travailler à la Commune plusieurs années de suite. J'ai un
ami dont le fils à reçu 3 ans de suite une réponse positive, ceci en dépit du fait qu'il avait renoncé l'an passé au poste qui lui avait été attribué. Se pose dès lors en toute légitimité la question
des critères de sélection et de l'opportunité de faire travailler les mêmes candidats plusieurs années au sein de notre Commune, lorsque l'offre ne suffit de loin pas à en combler la demande.
En outre, je sais qu'un tiers des postes sont réservés aux employés de la commune (ce que nos amis français qualifierait sans aucun doute de "trafic d'influence") , qui à mon sens, constitue un privilège
inacceptable compte tenu du fait que la Commune de Carouge est une collectivité de droit publique.
Ce denier point me parait particulièrement pertinent et je me questionne sur la raison qui permet à quelques biens nantis de profiter de cette généreuse manne plusieurs années de suite lorsque certains
s'en trouvent tout bonnement exclus.
L'argent servant à rémunérer ces derniers provenant des impôts des contribuables, je suis curieux de connaître votre prise de position sur une utilisation plus transparente qui profiterait au plus grand
nombre de vos administrés, et cela en toute équité. Car il est bien ici question d'équité et de donner aux uns et aux autres les mêmes chances, s'agissant d'accéder aux ressources de la Collectivité Publique.
Les nombreux parents et amis que j'ai consultés à ce sujet m'ont confiés partager mon désarroi.
Vous remerciant par avance de l'attention que vous porterez à ma question, je vous adresse, Madame la Maire, Messieurs, mes salutations distinguées.

 

Nous avons tous profités de cette possibilité pour nos enfants.

Mais cette lettre nous rappelle à nos responsabilités. Le prochain Conseil administratif devra reprendre ce dossier et donner une réponse claire et neutre à la population. Pourquoi pas un tirage au sort !

Votez la liste 2 pour le CM (enveloppe bleue) et la liste 1 (enveloppe jaune)

06:28 | Lien permanent | Commentaires (70) | La griffe orange

13/04/2015

STOP !

 

stop.jpg



Dernière ligne droite, vers une victoire de la droite.

Il faut aller voter. Pas d’excuse.

Un petit rappel pour la route…

 

FINANCES : STOP AU GASPILLAGE DES DENIERS PUBLICS

Assainissons les finances communales en créant plus de projets intercommunaux et en adaptant les subventions aux besoins des Carougeois !

SECURITE : STOP AU LAXISME, STOP AUX INCIVILITES.

Mettons plus d’agents municipaux dans la rue. Plus de communication avec les Carougeois c'est une meilleure lutte contre les nuisances sonores et le vandalisme.

LOGEMENT : STOP AUX PASSE-DROITS

Arrêtons les attributions farfelues, gérons équitablement et efficacement les logements communaux, en toute transparence.

Activons les projets de logements prévus sur notre commune!

MOBILITE : STOP A LA GABEGIE

Prenons réellement en compte les besoins des Carougeois et des commerçants dans les schémas de circulation de la commune.

Mettons fin aux aménagements pharamineux, inefficaces et dangereux.

Demandons une halte ferroviaire du CEVA au Val d’Arve !

EMPLOI : STOP A L’ABANDON DES CAROUGEOIS

Allégeons la taxe professionnelle pour les entreprises qui assument leur rôle citoyen en matière de formation d’apprentis et d’engagement de chômeurs carougeois.

 

Votez la liste No 2 pour le CM et la liste No1 pour le CA

 

06:27 | Lien permanent | Commentaires (18) | La griffe orange

08/04/2015

Salut Jean Montessuit

 

Carouge2.jpg

 

 

Tu es parti.

Tu ne seras plus là pour nous donner de sacrés bons conseils politiques.

Tu avais tout vu, tout compris lors de tes années de député et de Conseil administratif de la Ville de Carouge.

Tu étais un sage.

Pas de cynisme ou de fierté mal placée. Pas de moi-je,  pas de les autres sont tous des c...mais une grande urbanité et cette même noblesse de pensée t’obligeant à te placer toujours au dessus de mêlée et de penser d’abord au bien de la population.

Tu nous as souvent tiré les oreilles et remonté les brettelles, et tu avais à chaque fois raison.

Tu peux nous croire, nous n’allons pas t’oublier, mais, à chaque fois, nous allons nous poser la question de savoir ce que tu en penses et ce que tu aurais fait.

Tu es parti.

Mais nous pouvons te dire que la mort c’est quand on ne parle plus de quelqu’un et qu’il est oublié.

Pour nous tu seras toujours là.

Alors à bientôt et au 19 avril prochain pour commenter les résultats des élections à la carougeoise...

15:00 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

07/04/2015

La caisse de pension de la Ville de Carouge

 

pension.jpg

 

 

Bizarre aucune information de la part du Conseil administratif, alors que toutes les caisses de pension publiques ont des problèmes.

On le voit avec le canton, obligé de créer une réserve malgré les centaines de millions qui ont été injectés ou qui vont l’être jusqu’en 2050.

On le voit avec la ville de Genève.

A Carouge tout semble OK !

Ou bien, la proximité des élections oblige à une certaine prudence.

Des bruits de couloirs, des allusions sur la Place du Marché font penser qu’il va falloir ce saisir de ce dossier après le 19 avril.

Pourquoi brusquement cette suggestion de retarder le départ à la retraite, qui est à 62 ans à Carouge, pour proposer de le passer à 65 ans ?

Il serait étonnant que Carouge soit épargnée.

Nous allons poser la question lors du prochain CM.

Nous détestons les allusions, les petites phrases.

Nous voulons une réponse claire.

Faudra-t-il recapitaliser la caisse de pension de la ville de Carouge et pour quel montant ?

 

17:04 | Lien permanent | Commentaires (18) | La griffe orange

01/04/2015

La Gauche ne sait pas faire la fête, elle ne sait qu'organiser des défilés sur la place Rouge.

 

Place rouge.jpg

 

C’est reparti, encore une !  C’est officiel la Gauche n’aime pas faire la Fête, Après avoir augmenté tous les tarifs pour les sociétés carougeoises, après avoir fait disparaître le Salon des brocanteurs  dont le seul défaut est sûrement de n’être pas assez proche de la gauche carougeoise, après avoir supprimé auto-moto   bien trop proche  d’un ancien élu PLR, c’est maintenant au tour de Krouge festival du subir les mesquineries du Conseil Administratif  carougeois.

Petit Rappel, le Krouge festival avait repris au pied levé et sans aucune subvention de la commune la fête de la musique qui avait été sacrifiée sur l’hôtel de la vengeance.

Mais quels avaient été, à l’époque, les commentaires de la gauche contre cette manifestation…

Certains élus faisant même un détour pour ne pas voir ce lieu de débauche, d’autres se cachaient pour entendre les concerts sans être vus.

3 filles de Carouge avaient réussi à en faire une fête géniale qui impliquait des commerces carougeois, des musiciens carougeois, Fête reprise l’année suivante, malgré une première augmentation des tarifs de la commune.

Arrive 2015 et cette fois la commune donne une subvention de 3000 francs au festival. Génial me direz-vous, Oui mais, car avec ce CA il y a toujours un mais ! Big augmentation des tarifs de la commune de 3'616 francs et donc perte de 616 francs. Sans oublier, tous les frais cachés qui augmentent à cause des exigences de la commune.

Résultat, il sera très difficile cette année de faire un nouveau Krouge festival, à moins que de généreux donateurs, qui aiment la musique, la fête et  Carouge, participent.

Retrouvons cette ambiance carougeoise, ouverte, accueillante, portée par des dizaines d’associations et de clubs sportifs. Aidons-les à organiser des événements et des fêtes. A quoi sert une subvention si on reprend d’une main ce que l’on a donné.

 N’oubliez pas de voter pour la liste 2 au Conseil municipal et la liste 1 au Conseil administratif.

LE 19 AVRIL, CAROUGE VA ENFIN CHANGER DE MAJORITE.

 

06:34 | Lien permanent | Commentaires (32) | La griffe orange

30/03/2015

La mobilité à Carouge

 

Carouge7.jpg

 

Vaste débat, aucune réponse toute faite.

Comment gérer le trafic existant avec les points noirs bien connus : Rondeau, Praille, Acacias, Val d’Arve.

La circulation à l’intérieur de Carouge est-elle bien gérée ?

Le CEVA va-t-il avoir un impact sur la mobilité des carougeois ?

Faut-il rendre le Vieux Carouge entièrement piéton ?

Quid des parkings existant ?

Où situer de nouveaux parkings ?

Comment les gérer ?

La déserte en transports publics est-elle satisfaisante ?

Comment va-t-on intégrer le nouveau quartier de la Praille ?

A quand le vélo en libre service ?

Pour pouvoir avoir une réponse à toutes ces interrogations, vous devez venir ce soir à 19h30 à la salle du Rondeau.

Le Conseiller d’Etat Luc Barthassat sera là pour vous présenter ses nouveaux projets sur notre mobilité.

Nous vous exposerons également ce que nous avons fait durant ces 4 ans avec nos propositions.

Notre candidat, au Conseil Administratif, Bertrand Buchs, vous parlera de son programme. Etant député et membre de la commission des transports du Grand Conseil, il est la personne de référence sur le sujet de la mobilité.

Madame Hiltpold et Monsieur Morex, candidat du PLR au CA, seront également présent et pourront également vous donner leurs positions sur cette problématique.

Alors n’hésitez pas…

Venez pour critiquer, siffler, lancer des tomates ou des fleurs. La mobilité ne laisse personne indifférent.

06:40 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange

27/03/2015

Comment voter? C'est simple!

Untitled from Sophie Buchs on Vimeo.

16:20 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

Un grand éclat de rire... (jaune)

 

piéton.jpg

 

On l’attendait.

Enfin elle est là, l’initiative de l’alternative qui demande que tout le Vieux-Carouge devienne une zone piétonne.

Dieu est grand, mais alors dans ce cas l’alternative est plus forte que toutes les forces divines.

Déjà que la première initiative, approuvée par le Conseil municipal n’est même entrée en force. Elle demandait que deux bouts de rue soit piétonnisé et là par un tour de passe-passe on transforme Carouge en musée pour bobos.

On exclue les familles, les personnes qui ont besoin d’une voiture pour leur travail, bref on imagine la ville idéale, gentillette, pour joyeux cyclistes.

Où va-t-on mettre les voitures qui ne pourront plus se parquer ?

Où va-t-on créer les parkings nécessaires ?

Un grand merci pour les commerçants (ce n’est pas grave, la majorité ne vit pas à Carouge, donc on s’en moque).

La gauche se préoccupe de son nombril et de ses loisirs, se moque de Carouge et oublie son électorat.

A force de vivre dans votre monde associatif et subventionné complètement déconnecté avec la vie réelle, elle fait le lit du MCG.

L’extrême gauche est morte. Probablement parce que elle n’a jamais été représentée par sa magistrate, Madame Von Haller.

Et au lieu d’écouter ces gens qui ont d’autres problèmes (logement, travail) que de savoir si Carouge doit être sans voiture, vous permettez à l’extrême droite de prendre le pouvoir.

Votre responsabilité est énorme.

Une réserve d’indiens est née, elle vivra dans un Vieux-Carouge embourgeoisé et on laissera les pauvres et les sans-voix à la périphérie.

Et quelques fois dans l’année, on leur portera des friandises pour se donner bonne conscience.

06:47 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

26/03/2015

Jeudi, c'est Conseil municipal.

 

CM.jpg

 

Petite cuvée ce soir, normal les élections approchent et les sujets qui peuvent fâcher sont à éviter.

Un crédit d’étude de 600 000 francs pour la réfection des trottoirs de la rue du Collège, de la rue de la Faïencerie et de la rue Saint-Victor et un autre de 590 000 francs pour l’organisation d’un concours d’architecture destiné à la création d’un centre aquatique à la Fontenette.

Nous soutenons l’idée de la construction d’une piscine couverte à Carouge. Nous voterons donc le concours d’architecture, mais nous allons rappeler que ce projet, qui va coûter plusieurs dizaines de millions de francs, devra être un projet intercommunal.

Carouge n’a plus les moyens de faire tout, toute seule.

Quand aux trottoirs, 600 000 francs de crédit d’étude c’est à l’arrivée un projet de 6 à 8 millions.

Il va falloir attendre le nouveau Conseil administratif pour lui donner l’opportunité de se positionner sur cette idée.

Simple question de politesse.

Donc renvoi en commission dans l’attente de…

Vous savez nos rêves les plus fous.

Notre motion sur l’Union des Villes genevoises est aussi à l’ordre du jour.

Même remarque que ci-dessus. La décision d’adhérer doit être l’apanage du prochain CA et CM.

 

Avant de vous quitter, une petite phrase de Coluche, juste pour la route et vous faire plaisir.

 

« Les  socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme  Dieu: ne  jamais se montrer pour qu'on continue à y croire. »

 

 

Et le 19 avril sans hésitation, la liste 2 pour le Conseil municipal et la liste 1 pour le Conseil administratif.

 

PS : le PDC et l’UDC sont les seuls partis à présenter des candidats de moins de 30 ans.

 

Alors soutenez Sophie BUCHS et Adriano PICCOLI

 

06:29 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

24/03/2015

Comparaison n'est pas raison, quoique...

 

comparaison.jpg

 

Difficile de prévoir les résultats des élections du 19 avril.

Une grande inconnue, la répartition des voix de l’extrême gauche (15 % de votants) entre la gauche et le MCG/UDC. Probablement 1/3 -2/3.

Nous nous interrogeons également sur le résultat des Verts.

Vont-ils continuer à perdre, dans la suite des élections au Grand conseil ou vont-ils se stabiliser ?

La perte d’un à 2 sièges est probable.

De toutes façons, cela est certain, la gauche ne sera plus majoritaire durant ces 5 prochaines années. Elle sera même nettement minoritaire face au centre droit et à l’extrême droite.

Si nous regardons les résultats des élections départementales en France voisine, la Droite est nettement en tête suivie par le Front national.

Dans notre commune, le centre droit et l’extrême droite vont se renforcer.

Le PDC espère gagner 1 à 2 sièges.

Le risque réel, c’est que le CA ne soit pas représentatif de la majorité du CM.

Et comme le CM n’a quasiment pas de pouvoir vis-à-vis du CA. La probabilité d’une guerre larvée durant 5 ans est très possible.

C’est pourquoi, vous devez aussi donner au centre droit la majorité au CA.

Carouge a besoin de stabilité durant les 5 prochaines années pour pouvoir gérer avec sérénité les gros problèmes qui nous attendent. Surtout une baisse plus que probable du budget.

La commune de  Plan-les-Ouates a annoncé hier avoir prévu ce risque en mettant de l’argent de côté.

Qu’à fait Carouge ?

Rien, comme dans la fable de la cigale et de la fourmi.

Reconduisez la gauche au CA et vous aurez à coup sûr une augmentation des impôts.

 

Choisissez la liste 1 au CA et vous n’aurez pas d’hausse d’impôts.

 

06:44 | Lien permanent | Commentaires (51) | La griffe orange

20/03/2015

Tiens, cela ne grince plus...

 

craie.jpg

 

On ne parle pas de la politique communale carougeoise, mais des trams.

Nous vous avions alerté, et l’UDC nous avait emboité le pas, du bruit des trams dans les rues carougeoises.

C’était franchement insupportable.

Les journaux en avaient parlé. Une pétition a été déposée sur le bureau du Conseil municipal. Nous avions également alerté le département de tutelle et certains membres du CA des TPG.

Il semble que quelques discussions franches et viriles aient eu lieu et par miracle le silence.

Tout cela pour rien puisque selon les TPG, rien de nouveau sous le ciel carougeois. La routine quoi. Un petit coup de graisse et les trams roulent sur un tapis de fleurs.

Juste une remarque un peu impertinente. Si c’était si facile pourquoi avoir laissé les riverains supporter un tel bruit. Pas un jour ou deux, mais des semaines entières.

C’est comme pour les distributeurs. Tout allait bien jusqu’au jour où cela à commencer à râler dans les chaumières.

Et si les TPG avait une politique proactive et n’attendent pas la réaction des citoyens.

De toute façon, nous sommes là tous les jours à 4h45 de matin, pour écouter le doux bruit des trams dans les rues de notre belle cité.

Et attention si cela grince à nouveau.

 

NOUS AGISSONS, VOUS GAGNEZ.

Votez, le 19 avril, la liste 2 pour le Conseil municipal et la liste 1 pour le Conseil administratif.

06:24 | Lien permanent | Commentaires (23) | La griffe orange

18/03/2015

Sommes-nous prêts ?

 

Prêt.jpg

 

 

 

Le paysage fiscal va changer pendant la prochaine législatureLe temps des années faciles est probablement terminé. On a eu une première indication avec la diminution de la masse salariale sur le canton de Genève.

La réforme de la fiscalité des entreprises et la possible augmentation du chômage vont diminuer les rentrées fiscales de la commune.

Il suffirait en plus qu’une grande banque privée délocalise son siège social pour que Carouge soit dans une très mauvaise situation.

Il est donc normal que nous nous préoccupions au vu de l’état des finances carougeoises avec une augmentation régulière des charges, de la dette et une très mauvaise couverture des investissements.

La Gauche ne s’angoisse pas car elle a une règle simple. Si on a besoin d’argent, on augmente les impôts. Pour le reste on dépense ce que l’on a.

Notre vision est différente. On dépense que le nécessaire et on augmente les impôts que si aucune autre possibilité d’économie n’existe.

C’est pourquoi nous demandons dans notre programme, en cas de victoire de la droite, le droit d’inventaire du budget.

Nous conserverons que les prestations qui apportent un plus à la population.

Une commune doit être au service de sa population et non au service de son administration.

VOTEZ LA LISTE 2 POUR LE CONSEIL MUNICIPAL.

VOTEZ LA LISTE 1 POUR LE CONSEIL ADMINISTRATIF

 

06:46 | Lien permanent | Commentaires (19) | La griffe orange

16/03/2015

Il ne faut rien dire...

 

silence2.jpg

 

Vous le PDC, vous crachez dans la soupe.

Vous le PDC, vous vous attaquez à la bonne ambiance entre partis politiques à Carouge.

Vous le PDC, vous détruisez et vous n’êtes pas positifs.

….

Donc, nous devrions nous taire. Silence et boule de gomme. Continuer comme d’ordinaire.

Mais à quoi sert une campagne politique.

A dire ce qui ne va pas.

A se battre pour que cela change.

Tout simplement.

Ouvrir le débat pour que la population puisse voter en connaissance de cause.

 

Deux exemples de la mauvaise gestion du Conseil administratif en fonction.

 

PARTAGE, qui à l’époque avait reçu le mérite carougeois décerné une CA de gauche, et bien à la poubelle (si on ose dire). Des audits indépendants ont ensuite confirmé que la direction n’avait rien à se reprocher. Depuis la fin des élections cantonales, plus de grèves, étrange ?  10 emplois en moins,  grâce à la gauche carougeoise.

 

Le service Travaux-Voirie-Environnement est juste parti en mille morceaux mais on n’en parle pas ! Ou si peu, juste assez pour faire un petit écran de fumée évitant de mettre en question les Ressources humaines. Il aura fallu la Cour des comptes (saisie par l’UDC) et le Procureur Genéral pour y mettre de l’ordre. Comme à Onex, le CA n’y a vu que du feu.

 

La suite demain…

06:41 | Lien permanent | Commentaires (24) | La griffe orange

12/03/2015

Et si...

 

Carouge6.jpg

Et si les politiques écoutaient la population…et pas seulement en période d'élection…

Pour Carouge, nous, les candidats du PDC, souhaitons voir siéger – aux différents échelons du pouvoir communal - des femmes et des hommes de principe qui serviront les intérêts des habitants avant tout, surtout avant les leurs. Des politiques qui écouteront tous les Carougeois et pas seulement les partisans de leurs couleurs politique. Des personnes au contact du terrain quotidiennement et qui puissent planifier des stratégies ambitieuses pour l'avenir.

Aussi, nous avons décidé de créer un questionnaire à destination des habitants de Carouge et qui sera à votre disposition jusqu'au 11 avril. Les résultats seront présentés à la population, mais surtout ils seront transmis à tous les élus de cette nouvelle législature, afin qu'ils n'oublient jamais les préoccupations qui sont celles des habitants qu'ils serviront.

Vous pouvez tous participer !

Comment participer

 

  1. en ligne à l'adresse carouge.pdc-ge.ch

  2. en allant directement ici.

  3. en imprimant le questionnaire ci-après et en l'envoyant par poste à l'adresse suivante: Sophie Buchs c/o PDC 9 rue Alcide-Jentzer 1205 Genève

  4. en imprimant le questionnaire ci-après et en le glissant dans l'urne à disposition sur les stands PDC les samedis matins de 10h à 12h30 Place du marché

Un grand merci à tous.

 

Les candidats PDC

Liste 2, le 19 avril pour le Conseil Municipal

Liste 1, pour le Conseil administratif

 

08:51 | Lien permanent | Commentaires (34) | La griffe orange

11/03/2015

Un nouveau machin !

 

machin.jpg

 

Les Villes genevoises ne sont pas assez entendues au sein de l’Association des Communes Genevoises (ACG).

Les pauvres conseillers administratifs ont bien essayé de convaincre leurs collègues des petites communes, mais rien n’y a fait.

Face à tant d’injustice, il fallait réagir.

C’est fait, le 28 mars a lieu l’assemblée générale d’un nouveau truc, l’Union des Villes Genevoises (UVG).

Et on verra bien de quels bois on se chauffe.

Le problème, c’est que cette Union devrait s’appeler l’Amicale des Conseillers Administratifs de Gauche (ACAG) parce que tous les élus de droite ont décliné l’invitation.

Cela sent un peu la déroute ce machin.

En résumé, la Conseil d’Etat devra se coltiner une nouvelle association, ce qui ne va pas rendre claire la répartition des responsabilités dans ce canton.

Déjà que le CE est en guerre avec le GC qui ne supporte pas l’ACG. Cette dernière est en pétard contre le CE. En ajoutant que le GC veut être calife à la place du CE et que maintenant les Villes veulent leur part du gâteau et que l’UVG abomine l’ACG et ses péquenots, on n’est pas sorti de l’auberge.

Bref, le PDC a déposé une motion pour le prochain Conseil municipal demandant qu’on siffle la fin du match et que la commune renonce à adhérer à ce truc (qui va coûter probablement bonbon).

Et pendant ce temps le chômage augmente.

 

06:33 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange