15/02/2019

Le PUS

181008_plan_wifi.png

Le quoi ?

La puce ?

Non le PUS…ça gratte aussi mais différemment.

On parle du Plan d'Utilisation du Sol.

Au départ c’est une idée de notre Conseiller Administratif inspirée par la Corée du nord qui disait à peu près ceci…

Dorénavant c’est moi, et moi seul, qui vais décider…qui pourra ouvrir des commerces dans le Vieux Carouge !

Les propriétaires et les commerçants n’auront qu’à obéir !!!

Ma politique de promotion économique ne fonctionne pas, alors voilà !

Mais Monsieur le Conseiller Administratif, elle ne peut pas fonctionner, il n’y en a pas !!!

 

Heureusement, à Carouge, il y a encore des gens qui pensent…pour Carouge et pour le bien commun.

Ils se sont donc rencontrés et ont décidé de prendre le dossier en main pour trouver un consensus qui soit...

Bon pour les commerçants.

Bon pour les propriétaires.

Bref…bon pour les Carougeois.

 

Donc un grand merci à :

Anne Hiltpold qui a su ramener son cher collègue du CA à la raison.

Julien Barro et Stephane Barthassat.

Céline Zuber qui a fait un travail titanesque.

Didier ProdHom qui a su calmer quelques dogmes.

Patrick Mutzenberg

 

Ils ont proposé de tout reprendre et d’enlever le côté inquisiteur et big brother de la version originale élaborée par notre Torquemada Carougeois.

Que ce fut difficile…2 ans de boulot.

 

Le résultat :

Les commerces ouverts au public (arcades chaudes) restent ainsi et ils ne peuvent pas devenir des arcades non ouvertes au public (arcades froides).

Le Conseiller Administratif ne pourra pas décider quel commerce ouvre et comment.

Un exemple : la commune ne pourra pas empêcher un opticien de remettre son commerce à une librairie. Par contre, une pharmacie ne pourra pas devenir un cabinet d’avocats sans autorisation spéciale.

 

Protéger le tissu commercial du Vieux Carouge OUI !

Une dictature administrative envers les commerces NON !

 

Comme dirait l’autre … mission accomplie !

17:10 | Lien permanent | Commentaires (1) | La griffe orange

12/02/2019

Cour des comptes et Carouge : bis repetita

-Oq95rQf_400x400.jpg

Après le scandale du service travaux voirie et la visite du procureur dans l’administration Carougeoise.

Après la gestion rocambolesque des ressources humaines.

Après des attributions d’appartements aux collègues…n’est-ce pas Mme Von.

Après la gestion calamiteuse (pardon…la non-gestion) du théâtre des amis.

Après le refus du budget de la commune notamment par les partis dogmatiques qui sont à l’exécutif.

A ce propos, saviez-vous que les 2 Conseillers Administratifs de gauche vont consulter cette même Mme Von pour savoir si le budget lui sied et sinon…

On le change fissa !

 

Après tout cela on pensait que nos 3 grâces allaient faire tout juste.

Et bien non.

La cour des comptes a établi un rapport au sujet d’Etoile Carouge et de son ancienne équipe dirigeante qui n’est pas réjouissant…

Dans celui-ci, nous avons la démonstration que la commune ne vérifie rien … Ou pire peut-être qu’elle ne veut pas vérifier!

Que l’on donne des subventions comme ça et vogue la galère.

 

Pour ceux qui ne l’aurait pas lu, voici des extraits du rapport de la Cour des Comptes…

Une absence de contrat de prestations.

Il est surprenant, compte tenu du montant des subventions versées, que la Ville de Carouge n’ait pas établi de contrat de prestations avec Étoile Carouge afin de définir les conditions liées à son soutien par écrit et s'assurer qu'elles soient bien respectées.

 

Pourtant, le PDC le demande depuis 10 ans…. Mme Von (tient encore elle…) nous riait à la figure et Mme Lammar disait qu’elle était dessus ! Il semble plutôt qu’elle s’était assise dessus. Toutefois, quand elle veut, elle peut ! Cela a pris 3 mois pour réaliser le contrat de prestation du Chat Noir…

Bizarre, comme c’est bizarre

 

Un audit en 2017 qui n’a rien révélé

À noter que la Ville de Carouge a mandaté une fiduciaire pour effectuer un audit spécial en 2017. Ce dernier n’a cependant, de manière surprenante, pas permis de relever les lacunes soulevées par la Cour dans ce courrier.

 

Le PDC s’était déjà étonné que la même société fiduciaire, qui a réalisé plusieurs audits à Carouge, n’avait pas de remarques particulières. Donc, soit la fiduciaire n’est pas compétente ; soit on lui a demandé clairement de ne pas se focaliser sur…comment dire…ce qui pourrait déranger !

Bref…quand on voit le résultat…on tremble.

 

Finalement que déduisons-nous de tout cela :

  • On nous ment.
  • Il n’y a pas de vérifications par les services de la commune.
  • On distribue des subventions comme ça et puis c’est tout.
  • Plus personne ne dirige quoi que ce soit.

 

Et puis après…on augmente les impôts.

 

Le PDC va demander un audit du service financier afin de connaitre enfin la vérité sur les subventions accordées par la commune.

 

NOUS AGISSONS, VOUS GAGNEZ

11:15 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

07/02/2019

Voie verte, cette fois on bosse

vva.jpg

Lors du dernier Conseil Municipal, le PDC a, cette fois, pris en considération la délibération au sujet de la voie verte.

Cette fois car la dernière fois ce ne fut pas le cas.

Et oui…

Nous avions eu une réaction d’humeur suite aux mauvaises volontés de certains groupes concernant l’élaboration du budget.

Mais, contrairement à d’autres partis, le PDC Carouge n’a pas Machiavel comme livre de chevet mais plutôt Montaigne.

A bon Montaigne ?

Oui Montaigne !

Et cela veut dire que, pour le PDC Carouge, le bien commun est un Trésor qui doit passer avant les ambitions des uns et des autres.

Ainsi, nous faisons la démonstration (une fois de plus diront certains) que nous sommes capables de faire notre autocritique et de renverser la vapeur pour mieux prendre de l'élan.

Un élan qui sera nécessaire pour faire un bon travail sur un sujet très important pour Carouge et le Canton.

08:18 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

04/02/2019

Voyage du Conseil Municipal de Carouge ou Les Verts Carougeois… la vérité si je mens

Consommation-CO2.jpg

Réunion au sommet chez les verts Carougeois…. Comment faire pour que l’on parle de nous ???

  • Prendre le taxi et dépenser des fortunes aux frais des contribuables pour faire moins d’un kilomètre comme la magistrate verte de la Ville de Genève ?

Continuer d’augmenter les embouteillages OUI ; en parler NONNNNN !

 

  • Prendre l’avion pour aller bosser aux quatre coins du globe ?

Continuer de se déplacer en avion OUI ; changer de boulot pour être en accord avec ses visions politiques NONNNNNNN !

 

  • Mais pourquoi ne parlerait-on pas d’un très haut membre des verts Genevois et Carougeois qui prend Easyjet pour se rendre dans sa résidence secondaire de l’autre côté des Pyrénées ?

Continuer d’augmenter l’empreinte carbone OUI ; dire pourquoi…NONNNNN surtout pas !

 

  • Et dire que beaucoup d’entre nous voyagent souvent en avion pour les vacances alors que de petites virées en vélos au Salève feraient l’affaire…selon certains élus verts Carougeois…

Mais vous êtes fous… le Japon, la Colombie, l’Afrique…c’est compliqué en vélo et puis le Salève…bof !

 

EUREKA, cria un vert Carougeois…

On va appeler la tribune et dire qu’un vilain garnement va organiser le voyage du Conseil Municipal au Portugal… et qu’ils vont prendre l’avion (horreur, malheur).

Et nous, les verts, on va faire croire que nous boycottons ce voyage à cause de l’avion.

Ça tombe bien les jeunes viennent de manifester en faveur de l’environnement, la journaliste va tomber dans le panneau.

Et vlan ! Ça c’est de la communication…

Cela leur apprendra à ne pas être totalement d’accord avec nous au sujet du budget…

Mais attention…. Il ne faut surtout pas dire à la journaliste que lors des derniers voyages, on était aussi dans l’avion et qu’on ne les avait jamais boycottés…car si cela se sait… on va passer pour des…

 

Désolé les copains…ça se sait ! Et vous passé pour des…

 

On sait aussi que chez les verts Carougeois c’est : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

On sait également que si l’on vote pour les verts à Genève, on ne vote pas écolo mais on vote EXTRÊME GAUCHE.

Vous voulez une preuve...Les verts n’ont pas déposé de projet à Berne pour réguler les vols Low Cost…

CQFD

15:56 | Lien permanent | Commentaires (9) | La griffe orange

24/01/2019

Exposition cantonale d’aviculture

blog.png

 

Aujourd’hui, les poules, les lapins, les canards, les faisans et bien d’autres animaux sont venus nous rendre visite.

Ils seront tous là pour votre plus grand bonheur.

Plus de 800 animaux qui seront présentés au public.

Mais attention…que des animaux de basse-cour.

Au fait…connaissez-vous la basse-cour carougeoise ?

Ce fût l’une des premières sociétés à être créée en 1940.

Les restrictions et le rationnement incitèrent les possesseurs de petits jardins à élever poules, lapins et pigeons.

Aujourd’hui, c’est la dernière société avicole à Genève.

Et grâce à ces éleveurs qui protègent et préservent ces espèces, nous pouvons profiter de passer un moment convivial en famille.

C’est un retour à la nature l’espace d’un long weekend.

Une visite différente avec un coté rural de notre belle cité.

Alors ne manquer surtout pas cette 86ème édition.

Soyez les bienvenus à la place de Sardaigne jusqu’à dimanche.

08:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

21/01/2019

Pour Carouge, un vœux pour 2019, un parmi tant d'autres

blog.jpg

Une Ville de Carouge paisible…

Sans travaux ni barrières

Sans chicanes ni trous.

Sans chausse-trappe ni cul de basse fosse.

La rue de Veyrier, la rue Ancienne, la rue St Victor et la rue Caroline enfin terminées.

Et ceci pour au moins 3 mois d’affilées ! (quel doux rêve).

Un accès pas trop compliqué au parking de Sardaigne.

Une rue du Collège qui respire un peu.

Un quartier des épinettes qui va dans le bons sens…unique bien sûr.

Bref un rêve qui semble impossible pour cette législature.

Mais comme le PDC aime Carouge, les Carougeois et aussi ceux qui aimeraient y venir…

Nous avons une idée.

Simplement planifier les travaux un tout petit peu à l’avance.

Obliger les régies d’états à se parler avant les travaux, voire ne pas les autoriser !

Mais on connait la chanson…

C’est urgent…

C’est pas possible…

On savait pas…

Pourtant il y a une solution…

Planifier !!! Car planifier c’est prévoir

16:00 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

11/04/2018

Une gestion hasardeuse ?!

blog.jpg

Lors du dernier budget nous avions annoncé que nous serions ni optimistes, ni pessimistes mais tragiques….

Et bien voilà la tragédie est en train d’arriver !

Nous avions pourtant averti tout le monde et particulièrement certains conseillers administratifs que…

Sans stratégie...il n’y a pas de plans.

Sans tactique…il n’y a aucune façon ni moyen d’y parvenir.

 

Le PDC s’était déjà exprimé pour déplorer un processus et des choix hasardeux du Conseiller administratif en charge des finances.

 

Certains conseillers administratifs continuent à se mentir…ainsi qu’aux autres.

Bien que...comme disait Nietzsche... il y a une innocence dans le mensonge qui est signe de bonne foi, pour le coup…proposer des économies de budget à budget, personne n’est dupe, même pas la bonne foi !

 

Pire encore, on les avait prévenu qu’il fallait limiter les dépenses, qu’une grande entreprise (un grand fumeur japonais) nous avait quitté et que cela allait diminuer les recettes.

Réponse du Conseiller administratif en charge des finances : « Tout a été pris en considération ! »

Question du PDC : « Ah oui tout ? »

Et les salaires des cadres qui eux ne paieront plus d’impôts sur Carouge…c’est budgété ?

Réponse du Conseiller administratif en charge des finances : « Heuuuu, tout a été pris en considération ! »

 

Dans un mois nous aurons les comptes rendus pour 2017 et nous avons peur que le résultat soit : Heuuuu.

Car nous pensons que le résultat sera horrible avec plusieurs millions, oui plusieurs millions de déficit !

 

Tout cela montre que les CA de gauche n’ont pas de vision politique pour Carouge.

Que le bateau n’a pas de capitaine.

C’est vogue la galère !

Et de nouveau le seul remède proposé sera…il faut augmenter les impôts…et oui quant on ne sait pas gérer, on fait payer les autres, c’est bien connu !

L’heure est grave et nous posons la question.

Faut- il une mise sous tutelle du CA  pour le bien des carougeois !

Si rien ne s’améliore nous ferons cette proposition.

 

12:49 | Lien permanent | Commentaires (16) | La griffe orange

29/03/2018

Votez la liste 5

bertrand.png

Le FC Barcelone a Iniesta, le PDC a Bertrand Buchs, discret mais essentiel ! Plein de bonnes idées. Grand travailleur mais pas besogneux ! Une intelligence et une honnêteté au service de tous. Voter pour Bertrand, c’est participer à une véritable mise en place de la réforme de l’Etat afin de favoriser un assainissement sur le long terme de nos finances publiques cantonales.

C’est aussi se battre pour le maintien d’un système de santé de qualité sur notre territoire et pour la mise en place d’un concept d’hospitalisation à domicile.

C’est refuser l’augmentation des primes d’assurances maladie. Ce n’est pas une fatalité. On peut et on doit faire autrement.

Même si le PDC aimerait garder Bertrand rien que pour lui, notre côté républicain humaniste  nous oblige à dire :

Votez Bertrand Buchs !  Votez PDC ! Vous le méritez bien.

 

Votez la liste 5

16:15 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

28/03/2018

Votez la liste 5

Jérémy.png

Jérémy Bouvier est profondément attaché à notre canton et à son développement. Il a un goût prononcé pour la connaissance et le débat d’idées, persévérant, conscient que le pragmatisme doit trouver ses limites dans un socle de valeurs fondamentales. Issu d’une famille qui plonge ses racines à Genève mais aussi bien loin d’ici, il est persuadé que certaines réponses au grands défis de notre temps sont du ressort des autorités cantonales et que notre avenir est intimement lié à la place que Genève saura se faire dans le monde qui vient. Ainsi, voter Jérémy c’est soutenir la poursuite de notre intégration régionale, l’importance de la recherche dans une économie du savoir, le souci d’adapter notre système d’éducation aux bouleversements qu’impliquera toujours davantage le changement technologique. 

 

Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore ….

 

Votez Jérémy Bouvier  ! Votez PDC ! Vous le méritez bien.

 

Votez la liste 5

10:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | La griffe orange

26/03/2018

Votez la liste 5

Catherine.png

Catherine Frischknecht c'est l’enthousiasme personnalisé, claire dans ses idées et dans sa tête, du concret et du pratique.

Elle a l’œil vif. Il ne faut pas lui raconter des craques. Et lorsqu’elle se sait dans son bon droit, attention les vélos, ça déménage !

Elle en  a entendu des vertes et des pas mûres. Mais sans hausser le ton et sans agressivité, elle sait imposer sa vision des choses.

Elle sait aussi qu’il faut travailler pour mériter et non pas le contraire.

Genevoise depuis toujours, Catherine a une large expérience sur le terrain, autant civile que professionnelle, une forte implication dans le milieu associatif, un bon relationnel auprès des commerçants, des artisans, des entrepreneurs et des citoyens qu’elle rencontre quotidiennement.

Elle défendra toujours les valeurs PDC et saura porter les importants projets pour notre territoire. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore ….

Votez  Catherine Frischknecht ! Votez PDC ! Vous le méritez bien.

 

Votez la liste 5

08:00 | Lien permanent | Commentaires (13) | La griffe orange

22/03/2018

Votez la liste 5

Emmanuelle Merle c’est la force tranquille personnalisée. Elle a bien compris que ce n’est pas celui qui crie le plus fort qui a raison.

Car on oublie trop souvent dans le débat politique que le respect n’est pas une marque de faiblesse mais une forme d’éducation.

Emmanuelle, c’est une intelligence et une douceur au service de tous.  Elle a travaillé tant pour des entreprises locales que pour des institutions internationales et sait que l’enracinement n’est pas synonyme de repli, qu’il peut et doit aller de pair avec l’ouverture, afin de maintenir la prospérité de notre canton. C'est cette prospérité qui rend possible un véritable travail social, inscrit dans la durée.

Toujours proche des gens, moderne mais avec de vraies valeurs humaines.

·       Elle défendra toujours l’essentiel en oubliant le superflu et le dogmatisme qui trop souvent bloquent les grands projets genevois.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore ….

Votez Emmanuelle Merle ! Votez PDC ! Vous le méritez bien.

 

Votez la liste 5

20:02 | Lien permanent | Commentaires (2) | La griffe orange

09/02/2018

Plus de fluidité pour Carouge? Circulez, il n'y a rien à voir!

64679074.jpg

 

Sous l'impulsion de Luc Barthassat, conseiller d'Etat, les services de la mobilité du Canton ont lancé le programme "moins de feux pour plus de fluidité". Concrètement, il s'agit d’accroître la fluidité du trafic pour tous les modes de transport en responsabilisant les différents usagers de la route, plutôt que de les faire patienter comme des moutons derrières des feux de circulation souvent obsolètes (qui datent souvent des années 70'), le but des nouvelles mesures vise à fluidifier le trafic et donc diminuer les émissions de particules fines . 

 

Carouge a notamment été sélectionnée par le Canton pour effectuer des tests: En 2016, un essai "sans feux" a été conduit au carrefour de la place d'Armes, durant une année..ET CA MARCHE! 

 

Fini les files d'attentes interminables pour les quatre ou deux roues, fini de patienter pendant de longues secondes en tant que piétons. Des utilisateurs responsabilisés, c'est un plus pour la sécurité. 

 

Fort de ce succès, le département de Luc Barthassat a décidé de pérenniser la situation en démontant l'ensemble de la signalisation lumineuse de la place d'Armes! 

 

Alors pourquoi voyons nous encore ces plots affreux? Comme d'habitude, la Commune bloque tout et refuse d'aménager le carrefour correctement. Plus de fluidité pour Carouge? Vous n'y pensez pas!

07:09 | Lien permanent | Commentaires (4) | La griffe orange

24/11/2017

Déclaration Budget 2018

arc105_seance_001f.jpg

 

Notre propos sera de mettre en perspective ce budget avec nos objectifs et les réalités de cette législature. Nous ne serons ni optimistes, ni pessimistes mais tragiques. En d’autres termes, nous allons vous décrire ce  budget tel qu’il est !

 

L’an passé déjà, le PDC s’était exprimé pour déplorer un processus et des choix hasardeux du Conseiller administratif en charge des finances, qui comme tout bon jacobin de gauche pense que le peuple est toujours avec lui.  Et bien non ! Notre côté girondin donc souverainiste libertaire, libertaire car garant des libertés, nous oblige à vous rappeler que le peuple souverain a déjà massivement tranché il y a 5 ans. Pas de hausse d’impôts. Le peuple souverain voulait, par ces mots, faire comprendre à nos Talleyrand Carougeois qu’ils devaient trouver d’autres solutions et surtout les assumer. C’est ce qui nous a poussés à demander un plan financier quinquennal, inexistant jusqu’alors. On savait que la gauche aimait bricoler dans l’incurable mais quand-même… on ne pensait pas recevoir une méthode de gestion prévisionnelle rigoureuse en matière de dépenses…. Ah ça non. On espérait   recevoir des anticipations de prévisions mais aussi un contrôle des dépenses au moyen de budgets construits sur la base de prestations clairement définies…. Et bien non ! On a reçu deux petites feuilles A4 avec quelques explications sommaires.

 

Bref, pas de stratégie...donc pas de plan. Pas de tactique…donc aucune façon pour y parvenir.

 

Forts de ce constat, les partis dont certains extrêmement gênés se sont à nouveau réunis pour encore une fois sauver un budget et un conseil administratif bien mal partis ! C’est pour cela et uniquement pour cela que le CA vient maintenant amender son budget. Car lors de ces réunions, le CM a bouclé un mauvais accord ! Mauvais mais meilleur que prévu. Le CA nous proposait la peste et le choléra. Le CM revient avec le choléra seulement en acceptant un budget déficitaire limité ainsi qu’aucun amendement sur les postes bien que ceux-ci ne soient pas du tout justifiés.

Même si nous vivons dans une commune très riche et ceci uniquement grâce à ses citoyens, ses entreprises et ses commerces, les charges, qui elles sont les résultantes de la politique de 2 de nos CA, ne cessent d’augmenter et nous nous retrouvons maintenant dans un cul de sac.

 

Le Conseil administratif continue à se mentir à lui-même et aux autres bien que...comme disait Nietzsche... il y a une innocence dans le mensonge qui est signe de bonne foi. Mais bon, proposer des économies de budget à budget, personne n’est dupe, même pas la bonne foi ! On a tous remarqué que du réel 2013 au budget 2018, l’augmentation des charges continue d’augmenter fortement.

 

Mais revenons sur l’augmentation des charges. Prenons, par exemple, le nouveau poste de délégué à l’énergie, qui lors de la présentation de celui-ci, n’avait même pas de cahier des charges défini. C’est nous le PDC qui avons dû l’implorer. Pourtant cela fait 3 ans que le CA veut nous le faire voter !

Un autre exemple, l’engagement d’une secrétaire-comptable pour la petite enfance. Pourtant en relisant les PV de l’année passée, on nous avait promis que la municipalisation des secrétaires-comptables des crèches et garderies allait permettre de faire des économies d’échelles et qu’il ne serait plus nécessaire d’engager une secrétaire-comptable par établissement. Idem pour le poste de surveillant de la patinoire. On avait déjà voté ce poste l’année dernière et comme par magie le revoilà ? Pire, lors des commissions, le CA en charge était incapable de répondre à nos questions sur la nécessité de ce poste.

 

Que dire des rares économies…

La plus importante vient de la diminution de la subvention du théâtre des amis. La bienséance, toute PDC, nous oblige à ne pas faire de commentaire sur ce triste sujet. Mais quand-même, soit on laisse la subvention qui était de 930'000 CHF, soit on l’annule mais on ne peut pas donner 200'000 CHF au cas où…au cas où quoi ? Ces 200'000 CHF c’est juste un écran de fumée qui aimerait en vain cacher la mauvaise gestion du dossier.

 

Que dire du choix politique du CA de supprimer des postes pour les jobs d’été pour les jeunes et ceci pour économiser quelques dizaines de milliers de francs. Des emplois qui aident nos jeunes à payer leurs études, à aider leur famille. Et savez-vous comment l’a-t-on appris ? Lors d’une séance, un   membre de l’administration nous explique que le CA avait avalisé plusieurs annulations de postes de job d’été et tout ceci pour des économies de bouts de chandelles. Devant la levée de boucliers, notre cher CA, responsable des finances, a hésité entre 2 solutions : se cacher sous la table ou derrière son petit doigt. Comme il est courageux mais pas téméraire, il a choisi de se cacher derrière son petit doigt en disant que c’était une proposition des services de l’administration….

 

Que dire également de l’augmentation du budget pour le Musée, qui apparaît sans qu’une explication claire du nouveau projet ne soit donnée. Depuis le temps que nous réclamons de la part de la conseillère administrative en charge de la culture de connaitre la politique culturelle de la commune…nous attendons toujours. A sa décharge sa préopinante ne nous avait jamais répondu durant ses 12 années de triste  règne.

 

Tout cela montre  que le CA n’a pas de vision politique pour Carouge. Que le bateau n’a pas de capitaine. Cela montre aussi que l’administration est vouée à elle-même, qu’elle n’est pas soutenue. Par conséquent, le PDC fera en décembre une délibération demandant un « stop à l’engagement ! » qui demandera que tous les postes à repourvoir suite à des démissions ou des retraites soient d’abord étudiés et acceptés par le CM. Une sorte de mise sous tutelle pour le bien des carougeois !

 

Nous proposerons également une commission des sports pour que l’on puisse recevoir toutes les associations recevant plus de 5000 CHF de subventions et notamment l’association Carouge Natation qui attends depuis longtemps de pouvoir défendre son projet sportif, éducatif et économique.

 

C’est pour ces raisons qu’il ne s’agit pas de baisser la garde et de s’accorder pour ne rien changer. Mais il s’agit d’instaurer une culture du dialogue et de la transparence qui permet à ce conseil municipal de faire les choix du bien commun que le CA n’est pas capable de faire. Le bien commun, ce n’est pas des partis qui s’écharpent, mais des partis qui arrivent à conjuguer les différences pour revenir à l’essentiel des besoins de la population. Nous pouvons le faire  en prenant nos responsabilités. C’est pourquoi le PDC n’a pas d’autres amendements que ceux avalisés entre nous et imposés au CA pour sauver ce qui pouvait encore l’être.

 

13:41 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange

19/10/2017

QUI AU SERVICE DE QUI ?

Pour les Carougeois c’est pas facile de parler à l’administration !

 

image003.png

07:02 | Lien permanent | Commentaires (10) | La griffe orange

11/09/2017

RELEVER LE DÉFI POUR L'EMPLOI DES CAROUGEOIS

emploi_seniors1.jpg

 

Nous vous avions parlé de notre motion sur le PES, projet emploi senior.

Cette dernière avait pour but de créer un pendant du PEJ (projet emploi jeune) pour les chômeurs de plus de 50 ans.

En commission, les partis ont étudié une proposition de partenariat avec la fondation Qualife + qui s’engage pour dénouer la problématique de l’emploi des 50+ en âge d’activité professionnelle.

Vu la qualité de la proposition et l’enthousiasme de tous les partis, le PDC a déposé devant le Conseil municipal une délibération pour mettre en place au plus vite ce partenariat.

 

Le Conseil municipal a voté la délibération à l’unanimité. Bravo et merci !

Chose promise chose due !

 

Suite à la motion et à la délibération du PDC ainsi que du très bon travail de la ville de Carouge, UNE NOUVELLE PERMANENCE D'ACCUEIL PERMETTRA D'ACCOMPAGNER LES PERSONNES SANS EMPLOI DE 50 ANS ET PLUS.

 

En partenariat avec la Fondation Qualife, il sera proposé aux Carougeoises et aux Carougeois entre 50 et 64 ans un appui spécifique pour la recherche d'un emploi.

Venez nombreux à la présentation de cette permanence d'accueil ainsi qu'à la conférence sur le thème : À la recherche d'un travail ? Mode d'emploi d'aujourd'hui.

 

MARDI 19 SEPTEMBRE 2017

16 H 30 CONFÉRENCE

17 H 30 VERRÉE AVEC LES AUTORITÉS DE LA VILLE DE CAROUGE.

LIEU BRASSERIE DES TOURS, AVENUE VIBERT 18

 

PDC CAROUGE :  NOUS AGISSONS, VOUS GAGNEZ !

10:55 | Lien permanent | Commentaires (3) | La griffe orange