La séance tant attendue… (10/11/2010)

budget2.JPG

Lundi macaroni, jeudi budget.

La SEANCE de l’année, celle qui ne faut pas rater.

Celle qui dure et qui use.

Chausse-trapes, retournement de vestes, interruption de séances, ambiance assurée.

Avec pour résultats, un budget qui enfle comme la grenouille de la fable, des postes supplémentaires, des subventions en veux-tu en voilà, une impression de chacun pour soi dans les services communaux.

Aucune cohérence.

En l’état, le PDC va certainement s’opposer, comme chaque année, à ce budget.

Comme chaque année, nous allons proposer une réduction des postes, une meilleure gestion des subventions et une politique d’investissement cohérente.

Et que dire de la politique culturelle. Aucune vision à long terme et encore moins à court terme. Presque 25 millions pour le dicastère de Mme Von Haller alors qu’il n’y a rien de nouveau et qu’il ne fallait que 16 millions il y a 4 ans.

Sans oublier, qu’un jour, nous devrons intégrer la diminution de la taxe professionnelle.

Nous regrettons une fois encore de ne pas avoir réussi à construire un budget, avec un travail en amont, que le PDC réclame depuis longtemps.

Même si, depuis 3 semaines nous avons travaillé avec l’Entente sur une déclaration et des amendements communs.

De toute façon, la gauche étant majoritaire, elle fera passer ses idées.

C’est comme cela, avec en prime cette année un chantage à l’abstention de la part de certains verts-rouges.

Il est possible, en fonction de la bêtise crasse de certains, que nous nous retrouvions sans budget.

L’Entente vote contre, l’Alternative s’abstient.

On fait voter ses amendements et on s’abstient.

Bonjour la clarté du débat politique.

Il semble que la fête du 225ème énerve certains élus.

Alors soyez intelligents, pour une fois, et refusez cette dépense.

Et n’inventez pas un faux prétexte pour éviter de vous prononcer.

10:13 | Lien permanent | Commentaires (8) | La griffe orange